in ,

Quand Buzz Aldrin publie ses notes de frais pour la mission Apollo 11

Crédits : iStock

Pour le Code du travail, quand un astronaute part sur la Lune, c’est comme s’il rendait visite à un client pour un VRP (voyageur représentant placier). Et comme pour tout travail qui nécessite des déplacements, l’employeur rembourse des notes de frais à son employé.

On a beau être l’un des premiers hommes à avoir marché sur la Lune, on n’échappe pas à la paperasse administrative. C’est l’anecdote insolite qui a été partagée par l’astronaute américain Buzz Aldrin, qui fut le deuxième homme à marcher sur la Lune le 20 juillet 1969 après Neil Armstrong. La photo a été publiée sur son compte Facebook le vendredi 31 juillet dernier.

Quarante-six ans après la célèbre mission Apollo 11, marquant l’histoire avec les premiers pas de l’Homme sur la Lune, Buzz Aldrin a en effet partagé sur le réseau social le scan d’un vieux document datant de 1969. Il s’agit de la note de frais que la Nasa a dû lui rembourser pour cette mission, à hauteur de 33,31 $, l’équivalent de 215 $ actuels soit environ 196 €.

Bien entendu, rien à voir ici avec le voyage Terre-Lune en lui-même, mais un remboursement des frais kilométriques qui correspondent aux différents déplacements annexes à la mission que l’astronaute a dû réaliser avec son véhicule personnel. On y découvre donc les différentes étapes du périple de Buzz Aldrin, partant de Houston au Texas pour se rendre à Cape Kennedy (ou Cape Canaveral) en Floride. Ensuite, le document détaille la Lune, puis l’Océan Pacifique, où le navire USS Hornett a récupéré les astronautes en fin de mission, puis Hawaii avant de revenir finalement à Houston.

Crédits : Capture image / Facebook