in

Pour Buzz Aldrin, la planète Mars sera une colonie terrienne d’ici une vingtaine d’années

Buzz Aldrin est le second astronaute à avoir marché sur la Lune après Neil Amstrong. Selon lui, les humains sauront comment coloniser la planète Mars d’ici 2040, ce qui réalisera enfin les fantasmes les plus fous exprimés depuis des décennies dans la littérature S-F et le cinéma.

Lors d’une toute récente conférence au musée des Sciences de Londres, Edwin « Buzz » Aldrin a expliqué, soutenu par l’Institut de technologie de l’état de Floride, que Mars sera colonisée en 2039, à l’occasion du 70e anniversaire de la mission Apollo 11. Une déclaration qui pèse son poids, surtout que Buzz Aldrin estime également que cette colonisation de la planète rouge est un fait tout aussi important que l’était celui de fouler le sol lunaire en 1969.

Selon l’astronaute, les années 2000 ont donné naissance à une génération d’explorateurs spatiaux qui débuteront la colonisation de Mars. Ce dernier voit en cette initiative une façon de faire un bond dans le domaine de la conquête spatiale, qui n’avait pas trouvé d’égal depuis l’exploration de la Lune par des humains :

« Passer à l’étape supérieure, suivre le mouvement, agir pour commencer à occuper cet espace… Les humains ont-ils quelque chose plus important à faire sur Terre que partir et occuper cet espace? Quand je regarde en arrière, il y a quarante-sept ans, nous menions l’exploration de l’espace, nous avions atterri six fois sur la Lune, personne n’a rien fait de tel depuis… » explique-t-il.

Nasa
Nasa

Cependant, le fait de se rendre sur Mars ne sera pas la plus difficile des étapes. En effet, il s’agira surtout de rendre la planète habitable puis surveiller et gérer le moral de l’équipage envoyé sur place, ce qui se trouve être la partie la plus sensible du projet.

Buzz Aldrin évoque l’autosuffisance comme élément principal du succès de la colonisation de Mars, car envoyer des astronautes sur cette planète nécessiterait la mise en place d’une base autonome, et ce plutôt que d’organiser un système de rotation, des propos recueillis par Sky News.

La NASA avance d’ailleurs sur ce projet qui parait de moins en moins fou, en travaillant sur des combinaisons spatiales ayant la capacité de résister au climat souvent glacial de Mars, également très changeant, dont les écarts thermiques sur une seule journée peuvent varier de plusieurs dizaines de degrés. L’agence spatiale américaine expérimente également des formes d’habitats viables ainsi que des moyens de produire l’alimentation des colons une fois sur place.

Âgé de 86 ans, Edwin « Buzz » Aldrin se montre donc très optimiste. L’astronaute, ayant inspiré le personnage de Buzz l’Éclair dans le film d’animation Toy Story en 1995, pense que dans 23 ans, Mars sera une colonie terrienne. Quelque chose laisse penser qu’il désire absolument être témoin de cette conquête de son vivant, mais il semble que ce sera un peu juste.

Sources : The Guardian – Sky News – Daily Mail – Konbini

Crédit images : Sky NewsTechniques de l’ingénieur