in

Halloween : ce burger végétarien a un « goût de chair humaine »

Crédits : capture YouTube / Eat_Oumph

À l’occasion d’Halloween, une marque suédoise qui commercialise des burgers végétariens a réalisé un joli coup de communication. En effet, cette société a exceptionnellement créé un substitut végétal dont le goût serait proche de celui de la chair humaine.

Des substituts de viande

Le terme « burger végétarien » désigne des substituts végétaux à l’habituelle viande d’origine animale. Or, ce même terme pourrait à l’avenir être interdit par le Parlement européen pour des questions de sémantique sous l’impulsion de l’industrie agroalimentaire. Cette dernière désire que le terme « burger », que l’on utilisait à l’origine pour qualifier des produits à base de viande, ne fasse pas l’objet de ce qui pourrait être considéré comme un genre de détournement.

Reste que ces substituts ayant pour objectif de permettre aux consommateurs de réduire leur consommation personnelle de viande ont depuis quelques années le vent en poupe sur le marché. Ils auraient notamment des effets positifs sur la santé, la cause environnementale ainsi que le bien-être animal. Néanmoins, il s’agit souvent de produits ultra-transformés et cela pose question sur les prétendus bienfaits qu’on leur prête.

viande halloween
Crédits : capture YouTube / Eat_Oumph

Un simple coup de communication

En partant de ce genre de constat, la communication autour de ce genre de produits est importante et toutes les occasions sont visiblement bonnes à prendre. Comme l’expliquait CNet dans un article du 1er novembre 2021, la marque suédoise « Oumph! », qui fabrique des substituts végétaux de viande, a profité d’Halloween (le 31 octobre) pour faire parler d’elle. Cette marque qui commercialise ses produits en Australie, en Afrique du Sud et dans quelques pays européens a osé créer un burger au « goût de chair humaine » (voir vidéo en fin d’article).

Ce fameux burger était uniquement disponible dans un food truck à Stockholm (Suède), et si l’opération a duré seulement quelques heures, celle-ci s’est révélée être un franc succès. Outre la volonté de faire parler d’elle, la marque nordique désirait questionner le public avec son burger goût chair humaine. Se nourrir de viande animale est-il en effet un acte si éloigné du cannibalisme ?

Si peu de précisions sont disponibles sur ce fameux burger suédois, il faut savoir que l’expérience n’est pas une première. En effet, en 2014, le cuisinier britannique James Thomlison avait déjà créé un hamburger au goût de chair humaine à base de viande de porc, de foie de poulet et d’os à moelle. Le professionnel s’était alors inspiré des propos du tueur cannibale japonais Issei Sagawa qui avait expliqué que la chair humaine « fondait dans sa bouche comme du thon cru dans un restaurant de sushis ».