in

Bristlemouth : Ce poisson « transgenre » est le plus abondant sur Terre

Crédits : Scripps Institution of Oceanography Marine Vertebrate Collection

Des centaines de trillions sur Terre. C’est le nombre d’individus qui peuplerait le fond de nos océans. Cette espèce à la particularité de naître mâle avant de, parfois, évoluer en tant que femelle.

Il s’appelle le « Bristlemouth » (ou poisson à bouche hérissée), appartient à la famille des Gonostomatidae, est luisant, mesure quelques centimètres et a la particularité de pouvoir ouvrir sa bouche extrêmement grand. Ce poisson est le vertébré le plus abondant qu’il y ait sur Terre, et il vit dans les profondeurs des océans. « Ils sont partout. Tout le monde est d’accord pour dire qu’ils sont les plus abondants sur la planète », déclare au New York Times le biologiste marin Bruce Robison.

C’est à quatre kilomètres au fond des océans que l’on trouve le Bristlemouth, dont tous les individus naissent en tant que mâle. Au cours de leur vie, certains individus deviennent femelles et les autres restent mâles. En termes scientifiques, on ne parle pas ici d’une espèce transgenre, mais hermaphrodite protandre.

Les adultes mâles sont généralement plus petits que les femelles, et ont un odorat bien plus développé. Pour pouvoir se camoufler et ne pas être repérés par leurs prédateurs, leur abdomen est luisant, ce qui dans l’obscurité des profondeurs permet d’atténuer les ombres et silhouettes, qui attirent ces prédateurs. Découverte à la fin du XIXe siècle, ce n’est qu’en 2010 que la folle abondance (des centaines de trillions) du Bristlemouth a été annoncée.

Source : nytimes

– Crédits photos : Scripps Institution of Oceanography Marine Vertebrate Collection