in

Un braconnier piétiné par des éléphants en Afrique du Sud

éléphants
Crédits : razkoko3/pixabay

Un homme a récemment été piétiné par des éléphants du Parc national Kruger, en Afrique du Sud, alors qu’il tentait de fuir les rangers. Il était accompagné de deux compagnons. L’un a été arrêté et l’autre court toujours.

Nous sommes le 17 avril dernier, en Afrique du Sud. Alors qu’ils opèrent une ronde, des rangers repèrent trois hommes suspects dans le sud du Parc national Kruger. Il pourrait s’agir de braconniers. Très vite, les forces de l’ordre les prennent en chasse pour tenter de les intercepter avec l’appui de l’aile aérienne du service de police sud-africain. Les trois personnes repérées prennent alors la fuite, laissant tomber une hache et un sac de provisions dans leur hâte. Quelques heures plus tard, l’un des trois hommes est finalement capturé. Où sont les deux autres ?

Piétiné avant de mourir

Selon ses dires, lui et ses compagnons se sont heurtés à un groupe d’éléphants. S’appuyant sur ses déclarations, les rangers se rendent sur les lieux de la supposée rencontre et tombent sur un second homme gisant au sol, visiblement piétiné par un ou plusieurs éléphants, mais toujours vivant. Il décèdera finalement quelques heures plus tard des suites de ses blessures. Un fusil retrouvé sur place laisse encore une fois à penser que ces trois hommes n’étaient pas dans le parc pour faire du tourisme.

Notez que si le braconnage est effectivement une menace très sérieuse pour les éléphants dans certaines régions d’Afrique, la plupart des braconniers capturés au cours de ces dernières années dans la région se concentraient sur des rhinocéros, selon les responsables du parc.

Le troisième membre du groupe, qui aurait lui aussi été blessé par les éléphants, a réussi à s’enfuir. Pour l’heure, il est toujours introuvable. Gareth Coleman, le directeur général de Kruger, a demandé aux personnes vivant à proximité de fournir des informations susceptibles de mener à sa capture.

éléphants afrique
Crédits : Frank Vassen / Wikipedia

Ce n’est pas la première fois que ce type d’accident se produit. Il y a deux ans, un autre homme avait également été piétiné par un éléphant dans le même parc, avant qu’une troupe de lions ne vienne finir le travail. En 2018, un braconnier avait également été dévoré par des lions alors qu’il chassait dans la réserve naturelle privée d’Ingwelala, à l’ouest de Kruger.

D’un autre côté, rappelons aussi que quatre gardes forestiers ont été tués en 2015 dans le parc national de la Garamba, en République démocratique du Congo, pour avoir tenté d’arrêter des braconniers.