in

Des boulets de canon datant de la guerre de Sécession déterrés par l’ouragan Matthew

Crédits : Wikimedia/Airman 1st Class Sean Carnes

Voilà qui témoigne de la puissance et de la violence du passage de l’ouragan Matthew ces derniers jours, puisque plus d’une dizaine de boulets de canon datant de la guerre civile américaine, la guerre de Sécession, sont remontés à la surface sur une plage de Folly Island, en Caroline du Sud.

La guerre de Sécession américaine a eu lieu entre 1861 et 1865. Plus de 150 ans après, il a donc fallu le passage violent de l’ouragan Matthew pour voir une quinzaine de boulets de canon datant de cette guerre civile être déterrés sur une plage de Caroline du Sud, à Folly Island. Ceux-ci ont été découverts par Richard Beck, l’ancien maire de la ville de Charleston, alors qu’il prenait des photos de l’étendue des dégâts. « Je savais que c’était des boulets de canon » a t’il notamment déclaré à Live 5 News. « L’un d’entre eux avait un trou bien distinct. Je n’en connais pas beaucoup sur la guerre de Sécession, mais je sais qu’ils mettaient des détonateurs à mèche dedans pour pouvoir les faire exploser quand ils le souhaitaient« .

Les boulets de canon ont été découverts dimanche 9 octobre, et c’est dans la nuit de dimanche à lundi que la police a procédé à un déminage de la plupart des explosifs, et envoyé le reste auprès de la base navale pour être détruit, a indiqué le shérif du comté.

L’ancien maire de Charleston, Richard Beck, a par ailleurs indiqué qu’il ne s’agit pas là de la première découverte de l’époque de la guerre civile américaine dans la ville de Charleston, puisque lorsqu’il en était le maire, en 1980, « des boulets de canon avaient déjà été retrouvés dans la cave d’une maison, les équipes de déminage étaient intervenues« .

Pour information, les premiers coups de feu de cette guerre de Sécession ont été donnés en 1861 à proximité de Fort Sumter, près du port de Charleston.

Sources : fox10, live5news