in ,

Bosnie : une mystérieuse sphère rocheuse découverte

Crédits : Capture vidéo

Une sphère suscitant toutes les interrogations a été mise au jour dans une forêt située dans le centre de la Bosnie-Herzégovine. Des phénomènes similaires ont déjà été observés, mais cette nouvelle sphère est bien plus imposante que les autres.

Il s’agit de la troisième découverte récente de sphère sortie de nulle part. En novembre 2015, trois sphères de 20 kilogrammes ont été trouvées dans le sud-est de l’Espagne. En janvier 2016, trois autres boules de ce genre ont été décelées au Vietnam, pesant respectivement 250 grammes, 6 kilogrammes et 45kg. Les scientifiques pensent que ces sphères sont tombées du ciel, en provenance de l’espace, comme semblaient l’indiquer les traces d’impact au sol.

Concernant la nouvelle sphère, l’information a été dévoilée par Radio Sarajevo le 3 avril 2016. Découverte par l’archéologue bosniaque Semir Osmanagic dans une forêt de Podubravlje (centre du pays), il s’agit cette fois d’une sphère géante. En effet, son poids est évalué à 30 tonnes et son diamètre se situe entre 1,2 et 1,5 mètre.

La sphère fait débat dans le monde scientifique. Certains pensent qu’il s’agit d’une roche, mais, teintée de brun et de rouge, la boule géante devrait contenir une forte quantité de fer. Cependant, les matériaux n’ont pas encore fait l’objet d’analyses, seule une minutieuse observation a été faite.

« D’abord, ce serait une autre preuve que l’Europe du Sud, les Balkans et la Bosnie, en particulier, ont été le foyer de civilisations avancées qui ont utilisé une haute technologie différente de la nôtre », indique le chercheur local.

Dans le cas où cette roche a été sculptée par des humains, il s’agirait alors de la plus imposante boule de ce genre fabriquée par la main de l’Homme. De plus, elle serait deux fois plus lourde que d’autres sphères découvertes au Costa Rica dans les années 1930, dont la majorité avaient été taillées dans des blocs de gabbro, une roche plutonique magmatique.

Un scientifique de l’Université de Manchester (UK) pense que la sphère n’est pas d’origine humaine, mais résulte d’une formation naturelle, la concrétion, qui n’est autre que la réunion de différents corps chimiques et physiques qui se solidifient ensemble. Quant à la Société Géologique de France, leurs experts indiquent que ce résultat pourrait provenir d’une érosion sphéroïdale, une érosion spécifique des gros blocs de roche, dont la conséquence est la formation d’un bloc parfaitement sphérique.

Voici une vidéo de la présentation de la sphère découverte en Bosnie :

Sources : EuronewsMétéo Média