in

Une bonne nuit de sommeil rendrait plus accessibles les récents souvenirs

Crédits : claudioscot / Pixabay

Dormir ne protège pas seulement nos souvenirs de l’oubli, il les rend également plus facile d’accès. Ce sont les conclusions d’une étude qui souligne qu’une bonne nuit de sommeil permettrait de doubler pratiquement nos chances de conserver un souvenir.

C’est à l’Université d’Exeter, au Royaume-Uni, que l’équipe du psychologue Nicolas Dumay s’est intéressée au lien entre le sommeil et la conservation des souvenirs. Ainsi, il a été demandé à des volontaires de mémoriser une liste de mots farfelus inventés pour les besoins de l’expérience. De ces volontaires, une moitié a ensuite passé une bonne nuit de sommeil tandis que l’autre moitié est restée éveillée durant douze heures.

Au terme de ces douze heures, les volontaires qui avaient bien dormi ont montré beaucoup plus de facilités que les autres à se rappeler des mots farfelus qu’ils avaient eu à mémoriser la veille. « Le sommeil double presque les chances de se rappeler des souvenirs oubliés auparavant » déclare le Dr Nicolas Dumay.

Pour lui, cette accessibilité accrue des souvenirs après une bonne nuit de sommeil est due à l’hippocampe, une structure interne du lobe temporal, partie du cerveau impliquée dans la mémoire. Il conduirait le sujet à revivre efficacement les principaux événements de la journée.

Source : sciencedaily

– Crédits photo : Gisela Giardino