in

Bonne nouvelle ! Notre planète est plus verte qu’il y a 20 ans

Crédits : PxHere

Selon des chercheurs ayant utilisé des données de la NASA, notre planète est aujourd’hui plus verte qu’il y a 20 ans. Cela peut paraître étonnant, mais ceci a été possible grâce aux efforts des deux pays les plus peuplés du monde, à savoir la Chine et l’Inde.

Les images de la NASA ont parlé

Il faut savoir que si les causes de la déforestation sont multiples, l’agriculture industrielle représente bien la cause principale sur les 15 dernières années. Cet été, les nombreux feux de forêt en Amazonie, en Afrique équatoriale mais aussi en Indonésie prouvent que cette pratique est plus que jamais devenue un triste standard. Toutefois, des chercheurs de l’Université de Boston (États-Unis) avaient annoncé une nouvelle plutôt rafraîchissante dans une publication dans la revue Nature Sustainability en février 2019.

En effet, en comparant des images satellites des années 1990 à celles d’aujourd’hui, l’agence a découvert que les surfaces vertes étaient plus étendues d’une manière générale. En réalité, notre planète compte pas moins de 2 millions de kilomètres carrés de verdure supplémentaires ! Évoquons le fait que ce sont les images satellites du système Moderate Resolution Imaging Spectroradiometer (Modis) de la NASA qui ont été exploitées.

La Chine et l’Inde sont les deux pays où les surfaces vertes ont beaucoup augmenté.
Crédits : Université de Boston

Merci à la Chine

Dans le rapport, les chercheurs indiquent que la Chine a fait d’énormes efforts afin d’augmenter la superficie de ses forêts. En 2018, le gouvernement avait fait appel à son armée pour planter 80 000 km² d’arbres et lutter contre la pollution de l’air ! Depuis les années 1990, la Chine a gagné pas moins de 1,35 million de km² de surfaces vertes !

De son côté, l’Inde arrive juste derrière et bat souvent des records. En 2017 par exemple, ce pays avait réuni 1,5 million de bénévoles afin de planter 66 millions d’arbres. L’objectif de l’Inde est de parvenir à un total de 95 millions d’hectares de forêt en plus d’ici 2030. En une vingtaine d’années, le pays a gagné 365 000 km² de surfaces vertes.

Néanmoins, ces observations sont à relativiser. Si ce verdissement est en grande partie dû aux efforts de reboisement de la part de la Chine (42 %), ce n’est pas la même chose concernant l’Inde. En effet, ce pays a en réalité beaucoup développé son agriculture, et intensive de surcroît. Ainsi, 82 % des surfaces dites “vertes” sont en réalité de nouvelles surfaces cultivées. En somme, seulement 4,4 % de ces surfaces incarnent de nouvelles forêts.

Articles liés :

Amazonie : Voici les vraies photos des incendies actuels capturées par Greenpeace !

Une carte animée de la NASA montre l’évolution des émissions de CO liées aux incendies en Amazonie

Déforestation : qu’est-ce que la culture sur brûlis, cette technique responsable de milliers d’incendies ?