in

Bonne nouvelle : La population de pandas géants sauvages a augmenté

Crédits : dwarner / Pixabay

À la faveur de différents moyens de conservation instaurés depuis une dizaine d’années en Chine, une étude chinoise révèle que la population de pandas géants à l’état sauvage a augmenté. Une première victoire pour la conservation, mais le combat est encore loin d’être gagné.

C’est l’Autorité de gestion des forêts qui rapporte la bonne nouvelle à travers une étude qui vient d’être relayée par la presse chinoise. Si les pandas géants vivant à l’état sauvage étaient au nombre de 1596 en 2003, on en comptait 1864 en 2013, une augmentation de 268 ursidés en dix ans soit une hausse de quasiment 17 %, rapporte l’agence Chine Nouvelle.

La dernière étude datait donc de 2003 et tirait la sonnette d’alarme sur le peu d’individus restants. Depuis, une réelle politique de conservation a été mise en place pour leur conservation, avec notamment la mise en place de réserves naturelles comportant énormément de bambou, dont se nourrit exclusivement le panda.

Bonne nouvelle pour la WWF, mais la menace persiste

Ginette Hemley, responsable le WWF (dont le panda est l’emblème) salue l’effort réalisé par la Chine et se réjouit de ces résultats : « L’augmentation de la population de pandas géants sauvages est une victoire pour la conservation de l’animal que nous devons célébrer », a-t-elle déclaré à Associated Press.

Mais l’enquête souligne également la menace principale qui pèse désormais sur l’animal, à savoir le développement économique de la Chine. En effet, le territoire habité par le panda géant est constamment fragmenté, notamment avec l’exploitation minière, ou encore la construction ces dernières années de quelques 319 centrales hydroélectriques et plus de 1300 km de routes. Le WWF rappelle donc que malgré cette première victoire, l’espèce est toujours en danger.

Source : AP

– Crédits photo : Rob sur Flickr