in

Quel bois choisir pour son mobilier ?

fond bûches bois arbres essences souches solides
©Guasor/iStock

La résistance d’un bois dépend de nombreux facteurs : type d’essence, taux d’humidité, densité, traitement ultérieur, usage intérieur ou extérieur… difficile d’élire un seul arbre pour ce titre. Cela dit, certaines essences de bois sont souvent reconnues pour leur résistance accrue. Quels sont donc les bois les plus résistants de tous, à privilégier pour son mobilier ?

Quelle essence pour vos meubles ?

En fonction de l’usage que vous souhaitez faire de votre mobilier, vous pourrez choisir plusieurs essences de bois. Le chêne, par exemple, est un matériau durable, souvent utilisé pour la fabrication de meubles intérieurs traditionnels. L’okoumé, cet arbre exotique particulièrement résistant aux insectes de bois sec, s’avère une essence parfaite pour les articles de literie comme les sommiers (découvrez ce lit en bois durable élaboré à base d’okoumé).

Le hêtre est quant à lui un bois dur et résistant, que l’on retrouve souvent chez les meubles pour enfants. En plus de sa solidité, cette essence peut facilement se faire teinter dans une grande variété de couleurs.

Apprécié pour sa teinte riche et sa finition lisse, le bois de noyer se distingue par sa densité et sa résistance, souvent utilisé dans la fabrication de meubles haut de gamme.

Enfin, pour les meubles d’extérieur, le teck reste la meilleure option, ce bois tropical étant particulièrement résistant à l’humidité, à la pluie, à la neige et aux insectes du jardin.

lit chambre meuble bois table chevet nuit mobilier déco
©Tabitazn/iStock

Comment évaluer la solidité d’une essence de bois ?

L’évaluation de la solidité d’un bois dépend de plusieurs facteurs. Parmi les principaux critères de résistance, on retrouve :

  • La densité : les bois les plus denses sont généralement plus durs et résistants.
  • La dureté : mesure de la résistance d’un bois aux éraflures et à l’enfoncement selon le test Janka.
  • La résistance aux parasites et à la pourriture : le teck, par exemple, est connu pour son excellente résistance aux insectes.
  • L’origine du bois : les bois exotiques sont souvent réputés pour leur solidité.
  • La stabilité dimensionnelle : mesure de la capacité d’un bois à conserver sa forme et sa taille selon plusieurs variations d’humidité.
  • Les résultats des tests : des tests en laboratoire ou sur le terrain peuvent également attester de la solidité d’une essence de bois dans des conditions spécifiques.
souche bois essence nervures arbre plus résistants
©Trifonov_Evgeniy/iStock

Quel est le bois le plus résistant de tous ?

Du fait des nombreux critères de solidité à prendre en compte, il s’avère difficile de désigner un seul bois comme étant le plus résistant de tous. Cela dit, certaines essences sont réputées pour leur solidité dans de nombreuses circonstances. Parmi elles :

  • Le chêne, réputé pour sa durabilité et sa résistance, largement utilisé pour la construction de meubles et de planchers.
  • L’ipé, un bois exotique très dense qui résiste bien aux parasites, à la pourriture et aux intempéries.
  • Le teck, un bois tropical naturellement riche en huiles végétales, caractéristique qui le rend parfaitement résistant à l’eau, aux insectes et à la pourriture.
  • Le cèdre rouge est réputé pour sa résistance naturelle aux parasites et à l’humidité.
  • L’acacia d’Amérique du Nord est généralement apprécié pour sa durabilité et sa résistance naturelle.
  • Le merbau, un bois dur et résistant souvent utilisé pour la construction extérieure.
bois souche essence arbre teck extérieur buches résistants
Bois de teck ©Charoenchai Tothaisong/iStock

Les arbres vous passionnent ? Découvrez quels sont les trois plus grands arbres du monde !