in

Mieux vaut-il boire de l’eau de pluie ou de l’eau de source ?

eau pluie récup
Crédits : schulzie / iStock

Pour les personnes qui ne désirent pas boire l’eau du robinet, il existe plusieurs alternatives en plus de l’eau en bouteille. Parmi celles-ci, nous retrouvons l’eau de pluie et l’eau de source. Une question se pose alors : laquelle de ces eaux choisir ?

Léger avantage pour l’eau de source

Aujourd’hui, l’eau potable est source d’inquiétude grandissante d’un point de vue sanitaire. Boire de l’eau en bouteille implique la présence de microplastiques et consommer celle du robinet n’est pas toujours permis selon les localités. Deux alternatives se présentent alors, à savoir l’eau de pluie et l’eau de source. Dans une publication récente sur Quora, un utilisateur cherchait justement à en savoir davantage sur le sujet.

En réalité, aucune de ces eaux ne peut réellement être considérée comme étant plus saine que l’autre. En effet, le corps n’a potentiellement pas développé les défenses nécessaires pour résister aux virus et autres bactéries présentes dans le précieux liquide. Néanmoins, boire de l’eau de source est peut-être un peu plus sûr dans la mesure où celle-ci provient souvent du sous-sol et sort naturellement à la surface. En revanche, si cette même eau a voyagé, notamment par un courant, le risque de contamination bactérienne est plus important.

Si l’eau en question provient d’une nappe phréatique se situant sous des champs cultivés, la contamination par des produits chimiques et autres intrants est aussi très importante. Toutefois, le problème se pose beaucoup moins si la nappe se trouve sous un terrain sauvage ou protégé. Dans tous les cas, détenir un filtre purificateur ou des comprimés de traitement est très utile.

fontaine source eau
Crédits : SbytovaMN / iStock

Une eau non testée

Dans les villages, les visiteurs trouvent souvent une fontaine dont l’eau provient généralement des montagnes ou d’une source dite « propre ». On peut retrouver le même type d’eau dans les puits personnels ou les maisons proches d’un lac. Très souvent, un message prévient alors la population : l’eau n’est pas considérée comme étant potable. En réalité, elle pourrait aussi très bien l’être, mais le souci réside dans l’absence de tests. Ainsi, chaque personne consommant tout de même cette eau le fait en connaissance de cause. Mais qu’en est-il de l’eau de pluie ?

Durant l’été 2022, une étude stipulait que l’eau de pluie est aujourd’hui impropre à la consommation partout sur Terre. Les chercheurs de l’Université de Stockholm (Suède) ont évoqué les substances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées (PFAS) que l’on retrouve dans les eaux de pluie, mais également dans la neige. Or, ces PFAS occasionnent de nombreux problèmes de santé et autres maladies graves : cancers, infertilité, complications des grossesses, déficits immunitaires ou encore hypercholestérolémie.

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.