in

Vidéo.Blue Origin réussit parfaitement le test de sa procédure d’urgence

Crédits : Capture vidéo

C’est un beau succès que peut célébrer Blue Origin, la société spatiale dirigée par Jeff Bezos, également PDG d’Amazon et concurrent direct de SpaceX. En effet, ce mercredi 5 octobre 2016, le test de la procédure d’urgence en deux étapes a été réalisé avec succès.

Joli coup double réalisé par la société spatiale privée Blue Origin ce mercredi 5 octobre 2016, puisqu’elle a réalisé avec succès le test de l’éjection d’urgence de sa capsule, laquelle sera chargée d’emmener des astronautes dans l’espace, tout en parvenant à faire atterrir son lanceur sur son aire de lancement, quelques minutes plus tard.

C’est la procédure d’urgence en phase d’accélération en cas d’avarie au décollage qui a donc été testée avec succès pour Blue Origin, une belle victoire et une formidable avancée dans sa quête spatiale. Un processus en deux étapes qui sont les suivantes : éjecter la capsule qui embarquera des astronautes-touristes, puis faire atterrir le lanceur pour le réutiliser par la suite.

C’est donc ce mercredi 5 octobre que la fusée New Shepard a décollé de sa base de lancement au Texas avec la capsule, qui sera chargée d’embarquer des astronautes-touristes jusqu’à la frontière de l’espace pour des vols suborbitaux, à une centaine de kilomètres d’altitude, limite que peut atteindre la fusée de vingt mètres de haut seulement.

Après un décollage parfaitement maîtrisé, c’est au terme de 45 secondes, à 4 900 mètres d’altitude et à une vitesse de 780 km/h que la capsule s’est détachée sous l’action d’un moteur-fusée. Après un petit looping, la capsule a réussi à se stabiliser puis, au bout de 20 secondes, 3 petits parachutes se sont ouverts, suivis par les parachutes principaux au bout de 80 secondes. Quatre minutes plus tard et à 24 km/h, la capsule atterrissait en douceur. « Tous les astronautes à bord auraient eu une chevauchée pour le moins grisante, mais une chevauchée en toute sécurité » entend-on en commentaires dans la vidéo ci-dessous. Alors que la capsule atterrissait, la fusée continuait elle sa route et au terme de 6 minutes d’ascension, elle est revenue se poser sur son aire de lancement.

Un succès presque inattendu pour Jeff Bezos lui-même, qui avait laissé entendre qu’une explosion avait des chances de se produire. « Le lanceur n’a jamais été prévu pour survivre à une éjection en vol » avait-il déclaré le mois dernier.

La vidéo :

Source

Avatar

Rédigé par David Louvet-Rossi