in

Birmanie : redécouverte d’un oiseau « disparu » depuis 73 ans

Crédits : Saurabhsawantphoto / Wikimedia Commons

La Timalie de Jerdon est un petit oiseau disparu de la Birmanie depuis 1941 selon les ornithologues du monde entier. Ces derniers mois, l’oiseau rare a refait surface et les spécialistes ont reconnu son chant si spécial.

Cet oiseau ressemble beaucoup aux petits moineaux que l’on rencontre par chez nous, et pour cause, ils font tous deux partie des Passiformes (oiseaux chanteurs), plus grand ordre de la classe des oiseaux. Mais la Timalie de Jardon (Chrysomma altirostre) est un spécimen rare identifié pour la première fois en Birmanie dans les années 1860 et considéré comme disparu depuis 1941, année où il avait été observé pour la dernière fois dans le pays.

En mai 2014, une équipe de scientifiques de l’Université nationale de Singapour repère plusieurs de ces oiseaux dans une prairie de la région de la ville de Bago (ou Pégou), toujours en Birmanie, à 80 km au nord-est de la capitale Rangoon (rebaptisée Yangon en 1989). Cette zone de prairie est une des rares de la région à être épargnée par l’extension des surfaces agricoles le long du fleuve Irrawaddy.

Dans un premier temps, les chercheurs entendent le chant atypique de la Timalie sans toutefois la voir. Ils ont ensuite l’idée de diffuser un enregistrement du chant de l’oiseau pour l’attirer, à la manière des chasseurs utilisant un appeau pour les canards.

« C’était incroyable, nous avons diffusé l’enregistrement et l’un des oiseaux est sorti des roseaux », s’est exclamé Frank Rheindt de l’Université nationale de Singapour.

Durant les deux jours suivants, des scientifiques de la Wildlife Conservation Society et de la division birmane de conservation de la nature et de la faune prêtent main forte aux chercheurs de l’Université de Singapour dans le but de trouver d’autres spécimens, les prendre en photo et faire des prélèvements sanguins. Le rapport de l’équipe scientifique a été publié dans la revue Birding Asia le 5 mars 2015.

Cette recherche s’inscrit dans un projet plus large concernant la diversité ornithologique de la Birmanie, pays reconnu pour abriter le plus grand nombre d’espèces d’oiseaux d’Asie du sud-est, un véritable paradis pour les ornithologues.

Voici une vidéo (en anglais) reprenant l’histoire de la Timalie de Jerdon.

https://www.youtube.com/watch?v=MVk3humeRv0

Sources : Radio France InternationaleHuffington Post