in ,

Biométhanisation : atouts et enjeux du biogaz

biogaz tuyau arrivée gaz naturel
Crédits : Sergei Chuyko/iStock

Si la biométhanisation se produit naturellement dans certains sédiments, dans les marais, les rizières, les décharges ou le tube digestif des ruminants, on peut aussi l’exploiter pour générer du biogaz. Retour sur les avantages et enjeux de ce processus de gestion des déchets.

Qu’est-ce que la biométhanisation ?

La biométhanisation, aussi appelée digestion anaérobie, est un processus biologique naturel dans lequel des micro-organismes décomposent la matière organique en l’absence d’oxygène pour produire du biogaz, principalement du méthane. Ce processus est largement utilisé dans la gestion des déchets organiques et la production d’énergie renouvelable.

Le processus de biométhanisation s’opère dans des installations spécifiques, appelées « digesteurs », environnements contrôlés où les micro-organismes décomposent les déchets alimentaires et agricoles, les effluents d’élevage et autres résidus organiques pour produire du biogaz. Ce type de gaz se compose principalement de méthane (CH₄) et de dioxyde de carbone (CO₂), en plus de petites quantités d’autres gaz.

Utilisations

Le biogaz généré par méthanisation peut s’utiliser comme source d’énergie renouvelable, par exemple brûlé pour produire de la chaleur, de l’électricité ou du carburant. Les résidus du processus de biométhanisation, appelés « digestat », peuvent quant à eux être utilisés comme engrais.

bus biogaz car carburant renouvelable
Crédits : Scharfsinn86/iStock

Quels sont les atouts du biogaz ?

Le biogaz, produit principalement par biométhanisation, présente plusieurs avantages qui font de lui une source d’énergie renouvelable accessible. Parmi ses atouts :

  • Production d’énergie renouvelable : diversification du mix énergétique et réduction de la dépendance aux combustibles fossiles.
  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre : capture du méthane produit naturellement lors de la décomposition des déchets organiques pour éviter qu’il ne soit rejeté dans l’atmosphère.
  • Gestion des déchets organiques : traitement et valorisation des déchets organiques  (alimentaires, agricoles, etc.) réduisant ainsi la nécessité d’enfouissement.
  • Production décentralisée : possibilité de mettre en place des installations de production de biogaz locales pour réduire la dépendance aux grandes centrales.
  • Valorisation énergétique des sous-produits agricoles (résidus de récolte, fumier, etc.)
  • Flexibilité d’utilisation : production d’électricité, de chaleur ou de carburant.
  • Création d’emplois locaux : contribution au développement économique au niveau local.
  • Réduction de la dépendance aux énergies fossiles.

Les enjeux de la méthanisation

La biométhanisation peut se confronter à plusieurs enjeux, à la fois technologiques, économiques et environnementaux. Parmi eux :

Technologie et optimisation des processus

Améliorer l’efficacité des méthaniseurs et des processus de biométhanisation est un défi continu, impliquant de faire des recherches sur les méthodes d’optimisation des conditions de digestion, d’augmentation de rendement et de réduction des temps de rétention.

technologie processus biogaz vache méthane
Crédits : Bakhtiar_zein/iStock

Variabilité des matières premières

La biométhanisation dépend de la qualité et de la disponibilité des déchets organiques, la variabilité des compositions chimiques de ces matières premières pouvant alors influencer la performance des installations.

Coûts d’investissement et rentabilité économique

Les installations de biométhanisation nécessitent souvent d’importants investissements, la rentabilité économique dépendant principalement de la capacité de l’installation à maximiser la production de biogaz tout en réduisant les coûts opérationnels.

Intégration dans le réseau énergétique

Pour assurer la bonne intégration des installations de biométhanisation dans le réseau énergétique, des solutions de stockage ou d’ajustement de la production sont nécessaires.

Gestion des résidus

Bien que le digestat puisse se réutiliser comme engrais, sa gestion et son utilisation nécessitent une attention toute particulière pour éviter les impacts écologiques comme la pollution des sols et des eaux.

Acceptation sociale

L’acceptation sociale des projets de biométhanisation peut également représenter un défi en raison des préoccupations de la population quant aux odeurs, à l’impact visuel ou encore à la sécurité de telles installations.

biogaz usine champ maïs campagne méthanisation
Crédits : Fotojog/iStock