in

Bill Gates au cœur d’une spirale complotiste liée au Covid-19 !

Crédits : DFID / Wikipédia

Durant les trois derniers mois, le célèbre fondateur de Microsoft, Bill Gates, a été cité environ 1,2 million de fois dans des théories du complot. Or, il se trouve que ces théories sont en lien avec l’actuelle pandémie de Covid-19 impactant la planète.

1,2 million de publications visant Bill Gates

Bill Gates, une cible de choix des complotistes ? C’est ce que suggère une publication du New York Times le 17 avril 2020, relatant le travail du laboratoire d’analyse Zignal Labs. Il y a peu, nous évoquions les théories associant les antennes 5G avec la propagation du Covid-19. Or, Bill Gates a été cité environ 1,2 million de fois dans des publications virulentes entre février et avril, à savoir 33 % de plus que celles évoquant les antennes 5G.

Pourquoi un tel acharnement ? Il semble que cette situation soit alimentée par une interview de Bill Gates datant de 2015. L’intéressé avait été questionné sur ses plus grandes peurs. Parmi ses réponses, il y avait le risque d’une grave pandémie mondiale intervenant de son vivant. Au passage, Bill Gates avait expliqué le fait que nos sociétés y étaient mal préparées, ce qui était par ailleurs très loin d’être faux.

Donald Trump
Bill Gates est notamment visé pour avoir critiqué Donald Trump.
Crédits : Gage Skidmore / Wikipédia

Que disent ces théories ?

Les théories circulant sur le fondateur de Microsoft avancent plusieurs raisons. Citons par exemple celle évoquant un Bill Gates déjà au courant de l’arrivée de l’épidémie de Covid-19 et désirant capitaliser sur cette catastrophe. Les détracteurs pointent du doigt un dépôt de brevet pour un vaccin déposé par le laboratoire britannique Pirbright Institute. Or, ce laboratoire est en partie financé par l’ancien informaticien. Néanmoins, si ce brevet existe bien, il faut savoir que celui-ci est voué à traiter un autre coronavirus et non le Covid-19.

Une autre raison concerne la récente critique de Bill Gates à l’encontre du président des États-Unis, Donald Trump. Outre le fait d’avoir critiqué la gestion de l’épidémie outre-Atlantique, il a aussi fustigé la décision du président face à l’OMS. En effet, Donald Trump désire stopper le financement de cette organisation.

Éditorialistes d’extrême droite, conspirationnistes et autres militants anti-vaccins s’acharnent donc sur Bill Gates depuis plusieurs mois. Créée en 2000, la fondation Bill-et-Melinda-Gates a dépensé des milliards dans le cadre de diverses campagnes de vaccination. Si l’initiative peut paraître louable, les détracteurs de Bill Gates et de sa fondation ne datent pas d’hier. Citons par exemple le journaliste Lionel Astruc, ayant en 2019 publié un ouvrage intitulé L’art de la fausse générosité. La fondation Bill et Melinda Gates.