in

Bienvenue dans l’ère du plâtre waterproof qui ne gratte pas !

Crédits : Cast21 sur Facebook

Une start-up étasunienne a mis au point une nouvelle génération de plâtres destinés aux entorses graves et autres fractures. Il s’agit d’un type de plâtre en résine ayant des propriétés respirantes et imperméables ! Il sera par ailleurs toujours possible pour la famille et les amis de dessiner dessus.

Porter un plâtre, quel calvaire !

Nombreuses sont les personnes ayant déjà été contraintes de porter un plâtre après une blessure. Que ce soit au bras ou à la jambe, ce n’est jamais vraiment agréable. En effet, le membre est enfermé et respire très peu. Ceci est source de démangeaisons qui peuvent parfois être infernales, sans parler des éventuelles odeurs. Par ailleurs, le plâtre ne doit absolument pas être exposé à l’eau, ce qui est particulièrement contraignant pour se laver.

Afin de remédier à ce genre de situation désagréable, la start-up américaine Cast21 a récemment dévoilé un tout nouveau type de plâtre. Fabriqué en résine, ce dernier présente de nombreux avantages en comparaison aux plâtres classiques. Tout en remplissant correctement sa fonction primaire qui est d’immobiliser le membre, ce nouveau plâtre s’avère être tout à fait confortable !

platre résine
Crédits : Cast21 sur Facebook

Respirant et waterproof

Dans l’article publié par Metro UK le 20 novembre 2019, le plâtre de Cast21 a été qualifié de révolutionnaire. Doté de grandes ouvertures, celui-ci est respirant comme le montrent les images. Autrement dit, adieu les démangeaisons ! De plus, il peut aller sous l’eau, si bien qu’il est totalement envisageable de prendre sa douche avec et même de le nettoyer. Il est d’ailleurs possible de le peindre et le décorer à souhait, bien que la surface soit plus réduite que dans le cas d’un plâtre conventionnel.

Ce « plâtre du futur » se pose de façon rapide, à savoir une dizaine de minutes seulement. Il s’agit d’utiliser de la résine liquide vouée à se solidifier rapidement afin de soutenir le membre. D’ailleurs, ce même procédé pourrait intéresser les militaires toujours en recherche de nouveaux dispositifs de secours. Toutefois, il s’agit bel et bien d’une solution que tous les hôpitaux pourraient adopter. Ainsi, la prochaine étape de Cast21 est de tester ses prototypes dans quelques établissements de santé avant de procéder à une commercialisation à grande échelle.

Source

Articles liés :

Une simple chute permet de déceler un cancer de l’os chez un enfant de 9 ans

Un projet d’impression 3D de prothèses sur mesure porte ses fruits

Cet os flexible imprimé en 3D pourrait réparer nos fractures !