in

Bientôt une voiture volante avec des rotors intégrés aux roues ?

Self-driving car and passenger drone parking on the ground. 3D rendering image

Le constructeur automobile nippon Toyota a récemment déposé un brevet concernant un concept de voiture volante dont les roues renferment des rotors. Ce dispositif pourrait aisément passer d’un mode “route” à un mode “aérien” !

Une voiture classique simplement équipée de rotors dans chacune des quatre roues. Cette idée a fait l’objet d’un brevet déposé par Toyota le 13 septembre 2018 auprès de l’United States Patent and Trademark Office. Ce document détaille un concept bien différent des projets de voiture volante actuellement en cours, dont le système de propulsion terrestre est complètement à part des rotors permettant l’envol.

Le concept de Toyota est pourtant bel et bien un projet d’automobile de type Atterrissage et décollage verticaux (Adav). Mais les rotors sont directement placés dans les roues. Ainsi, le scénario le plus probable serait qu’un de ces véhicules coincés dans les embouteillages décide alors d’actionner le mode “aérien” afin de prendre son envol.

voiture volaante rotors roues 2
Crédits : United States Patent and Trademark Office (USPTO) / Toyota

Plus précisément, les roues sont montées sur de longs bras distincts de la carrosserie et reliés à un pivot central. Ainsi, lorsque le véhicule actionne son mode aérien, les bras se soulèvent pour se placer au-dessus du véhicule, laissant aux roues le loisir de libérer les hélices situées dans les jantes !

voiture volaante rotors roues 1
Crédits : United States Patent and Trademark Office (USPTO) / Toyota

Selon Toyota, il s’agira de roues-rotors alimentées par un type d’énergie encore non défini. Mais il pourrait s’agir d’une turbine à gaz, de batteries, de piles à combustible ou de tout autre dispositif capable de générer assez d’énergie pour permettre l’entraînement des roues. Il faut également savoir qu’au niveau du mode “route”, la voiture aurait recours à un système de direction similaire à ceux des véhicules à chenilles (chars, bulldozers), c’est-à-dire pouvant diminuer la vitesse des roues pour faire pivoter l’engin.

Sources : Interesting EngineeringFutura Sciences

Articles liés :

Voiture volante : il y a quelques ratés du côté de chez Toyota…

AeroMobil, cette voiture volante a enfin été testée en conditions réelles !

Bientôt des courses de voitures volantes pour en accélérer le développement ?