in

Bientôt un vaccin contre les overdoses d’opioïdes ?

Crédits : Matthew Lloyd / iStock

Aux États-Unis, un vaccin assez spécial est actuellement en cours de test. Il s’agit d’un vaccin dont l’objectif est d’éviter les overdoses d’opioïdes. Il faut dire que dans ce pays, les opioïdes sont à l’origine d’une véritable hécatombe, avec des dizaines de milliers de décès chaque année.

Protéger des overdoses

Le sujet des vaccins a été largement débattu durant la crise en lien avec le coronavirus SARS-CoV-2. De nombreuses fake news ont alimenté les réseaux sociaux et autres plateformes, ce qui a notamment poussé YouTube à interdire formellement toute désinformation sur le sujet. Néanmoins, la recherche continue dans le but de traiter d’autres maladies et autres maux. Dans un article du 2 octobre 2021, la chaîne étasunienne NBC News a assisté aux premières injections d’un vaccin destiné à éviter les overdoses d’opioïdes.

Il s’agit ici d’un essai concernant des personnes accros à ce genre de substances. Les volontaires passeront une dizaine de semaines sous la surveillance des médecins de la Faculté de Médecine de l’Université du Minnesota (États-Unis). Après avoir reçu le vaccin, les participants se verront régulièrement administrer des doses non mortelles d’opioïdes. L’objectif ? Vérifier la réaction du vaccin.

Le fonctionnement du vaccin est très simple. Ce dernier contraint le système immunitaire à développer des anticorps visant une cible en particulier, comme tous les autres vaccins. Dans le cadre de l’essai en question, la cible n’est autre que l’oxycodone, un antalgique stupéfiant très puissant. Néanmoins, les médecins ont d’ores et déjà affirmé que le vaccin ne pourra en aucun cas empêcher les addicts de ressentir le manque de drogue. Il s’agit simplement de les protéger des overdoses ainsi que des dommages potentiels au cerveau.

opiodes
Crédits : Moussa81/ iStock

Un objectif : réduire le nombre de décès

Il faut savoir que deux autres universités travaillent également sur des vaccins des opioïdes, dont le célèbre fentanyl. En revanche, l’intégralité des chercheurs s’accorde pour dire que venir à bout de cet important problème de santé publique ne peut pas venir de la création d’un ou plusieurs vaccins. Selon les spécialistes, des traitements efficaces contre l’addiction elle-même doivent voir le jour, qu’il s’agisse de substituts inoffensifs ou de thérapies.

Aux États-Unis, les chiffres relatifs aux overdoses de drogue font froid dans le dos. En 2020, pas moins de 93 331 personnes ont perdu la vie de cette manière, dont 70 % après une consommation massive d’opioïdes. Par ailleurs, 1,6 million de personnes dans ce pays avaient un problème d’addiction aux opioïdes en 2019. Une partie d’entre elles est devenue addict après une prise lors d’une soirée, et d’autres après une prescription d’antidouleurs.

Qu’en est-il en France ? Selon un rapport de 2019, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) estime qu’entre 2000 et 2017, le nombre d’hospitalisations pour overdose d’opioïdes est passé de 15 à 40 par million d’habitants. Sur la même période, le nombre de décès par overdose à été multiplié par deux.