in

Bientôt un premier vol de SpaceX avec des astronautes à son bord

Crédits : SpaceX / Flickr

La NASA annonçait il y a quelques jours qu’un premier vol habité d’une fusée SpaceX vers la Station spatiale internationale (ISS) devrait avoir lieu en juin 2019. Ce sera le premier lancement américain habité depuis le retrait du programme de navette spatiale en 2011.

La navette spatiale américaine avait effectué son dernier vol le 8 juillet 2011, après trente années d’allers-retours – principalement entre la Floride et la Station russe Mir. Les États-Unis décidèrent en effet de stopper ces programmes après plusieurs accidents tragiques (entre autres défis) : un premier en janvier 1986 – la navette Challenger explosa en vol peu après son décollage, tuant sept astronautes. Puis il y eu un second en 2003 : la navette Columbia se désintégra lors de la rentrée dans l’atmosphère, tuant également sept astronautes. Depuis, la NASA fait appel à la Russie pour rejoindre l’ISS à bord de fusées Soyouz. Mais passer par les Russes, ça coûte cher. Un premier vol habité devrait donc avoir lieu avec SpaceX en juin de l’année prochaine.

On revient à du “local”, donc. Un vol sur le vaisseau spatial Boeing devrait ensuite suivre en août 2019, même si le calendrier reste encore modulable. «Les dates de lancement resteront incertaines, et nous prévoyons qu’elles peuvent changer à l’approche du lancement, a déclaré Phil McAlister, directeur du développement du vol commercial spatial au siège de la NASA. Ce sont de nouveaux engins spatiaux, et les équipes d’ingénierie ont encore beaucoup de travail à faire avant que les systèmes ne soient prêts à voler». Si ces deux premiers vols feront office de tests, la NASA compte ensuite passer régulièrement par SpaceX et Boeing pour mener ses astronautes vers l’ISS.

Pour ces futurs lancements habités, SpaceX devrait normalement s’appuyer sur sa fusée Falcon 9, avec une capsule Crew Drago accrochée. De son côté, le vaisseau “Starliner” de Boeing sera normalement agrippé à une fusée Atlas V fabriquée par United Launch Alliance.

Source

Articles liés : 

Une jeune société japonaise compte s’appuyer sur SpaceX pour atterrir sur la Lune

SpaceX : Pourquoi les touristes feront le tour de la Lune, mais n’y mettront pas les pieds ?

SpaceX autorisé à lancer une flotte géante de satellites pour connecter le monde