in

La Belgique interdit les trophées de chasse

trophée de chasse tête cerf chasseur mur
©Dmf87/iStock

L’importation de trophées de chasse de plusieurs espèces animales menacées sera désormais interdite en Belgique.

Qu’est-ce qu’un trophée de chasse ?

Un trophée de chasse fait référence à une partie ou à un objet prélevé sur le corps d’un animal chassé (bois, cornes, tête, crâne, peau et/ou autres parties anatomiques). Les chasseurs conservent généralement ces trophées controversés pour afficher leur réussite et commémorer leur souvenir de traque.

La Belgique interdit les trophées de chasse d’espèces menacées

Mardi dernier, la commission parlementaire belge a approuvé un projet de loi visant à interdire l’importation de trophées de chasse d’animaux exotiques ou menacés, entre autres le lion et l’éléphant d’Afrique.

Chaque année, des dizaines de permis seraient délivrés en Belgique et ailleurs pour l’importation de trophées de chasse d’espèces figurant sur la liste CITES*, cet accord ayant pour but de protéger la faune et la flore à échelle mondiale. Malgré cette liste officielle, de nombreuses espèces exotiques continuent d’être importées illégalement, comme le lion et l’éléphant d’Afrique, le léopard, l’hippopotame ou encore le zèbre.

Le texte de loi interdira donc les trophées de chasse de plus de 600 espèces animales, notamment les ours polaires, les tigres, les lions, les rhinocéros, les hippopotames ou encore les léopards.

*Convention sur le Commerce International des Espèces de faune et de flore sauvages menacées d’Extinction.

Les animaux figurant sur la liste CITES, des espèces menacées par le commerce international

La CITES protège plus de 6600 espèces animales et près de 34 350 espèces végétales de la surexploitation à des fins commerciales. Ces espèces, pouvant couvrir des groupes entiers (primates, cétacés, cactus, orchidées, etc.), figurent clairement dans les annexes de la Convention, regroupées selon la gravité du risque d’extinction liée aux activités commerciales.

La liste ci-dessous indique le nombre approximatif d’espèces actuelles inscrites aux trois annexes de la CITES, et ce au mois de février 2023 :

  • Mammifères : 914 espèces et 34 sous-espèces
  • Oiseaux : 1510 espèces et 11 sous-espèces
  • Reptiles : 1190 espèces et 12 sous-espèces
  • Amphibiens : 380 espèces
  • Poissons : 259 espèces
  • Invertébrés : 2289 espèces et 11 sous-espèces
  • Plantes : 34 293 espèces et 4 sous-espèces.
lionne chasse viser tuer chasseur animal sauvage
©Alberto Masnovo/iStock