in

La beauté vous rend plus tolérant

Crédits : 821764 / Pixabay

La beauté altérerait votre jugement sur une personne. Les femmes tolèrent mieux le mauvais comportement d’un Apollon que celui de quelqu’un de moins beau. C’est ce que prouve cette nouvelle étude.

L’étude, publiée dans Gender Issues, nous prouve aujourd’hui que la beauté rend aveugle. Les mauvais comportements sont mieux tolérés lorsqu’ils sont adoptés par des individus au physique agréable à regarder. Jeremy Gibson, co-auteur de l’étude, explique que « les hommes peu attirants sont tolérés jusqu’à un certain point; leur manque d’attrait est accepté jusqu’à ce qu’ils se comportent mal ».

L’étude se base sur la participation de 170 étudiantes à qui les chercheurs ont montré deux photos d’hommes, l’un plus beau que l’autre. Deux scénarios leur ont été exposés, afin de constater si leur réaction était différente selon l’homme présenté sur la photo : un jeune homme inconnu leur demande un stylo en cours et un autre leur demande sur le campus s’il peut les photographier, en leur suggérant de façon peu subtile de se mettre au mannequinat. La majorité aurait accepté de prêter un stylo, mais aurait refusé pour le deuxième scénario, quel que soit l’homme qui les sollicitait. Le physique n’a pour le moment pas eu d’incidence sur leur réaction.

Les chercheurs leur ont ensuite demandé d’imaginer leur personnalité, toujours dans le cadre des deux scénarios : était-il sympathique, bizarre ou impoli ? Pour le premier scénario, aucune distinction n’a été observée pour les deux hommes. Pour le second en revanche, « la perception de la personnalité de l’homme le plus charmant était considérablement moins négative que celle de l’homme au visage moins séduisant ».

Le physique altérerait donc bien notre jugement. Mais ce fait entraîne une discrimination dont nous n’avons pas nécessairement conscience. Une personne au physique avantageux a plus de chances de trouver un travail que quelqu’un au physique moins attrayant. Les chercheurs expliquent pourquoi cette discrimination est à bannir de la société : « Un homme qui attend d’être jugé a déjà violé de nombreuses règles sociales d’une façon ou d’une autre. Si, en plus, il n’est pas séduisant, l’effet de halo peut influencer négativement les jurés qui le voient et, par conséquent, jouer sur le fait qu’ils le pensent coupable du crime en question. »

Sources : Gender Issues, Slate.