in

La beauté de l’air rendue visible par une expérience

Crédits : Capture vidéo

Une expérience menée par des chercheurs à l’Université de Harvard a permis de rendre visible l’air grâce à la strioscopie. Un spectacle de toute beauté.

Dans la démonstration, réalisée par l’Université de Harvard, on peut voir très nettement l’air chaud, ou le mélange avec des gaz plus ou moins denses que l’air. Le secret de la visualisation réside dans une propriété des milieux transparents : leur indice de réfraction. C’est parce que l’eau a un indice de réfraction plus grand que l’air par exemple, qu’une baguette droite plongée dans un aquarium plein apparait brisée. Dans l’air, cet indice dépend en grande partie de la densité, qui peut être modifiée par un changement de température, ou en introduisant un gaz différent.

La strioscopie permet de visualiser ces différences, en filtrant les rayons lumineux. Un dispositif optique élimine ceux qui ne sont pas déviés, et permet donc de voir plus clairement ceux qui ont été tordus en passant dans une zone où l’air est plus ou moins dense. Ici, c’est un miroir de télescope, une LED et une lame de rasoir qui ont été utilisés. La LED produit de la lumière, qui est envoyée sur le miroir. Le miroir est courbé, et concentre les rayons lumineux qui viennent directement de la LED en un seul point, sur lequel est placée la lame de rasoir. Cette lame agit comme un filtre, et élimine la majorité de la lumière qui vient directement de la LED. Les rayons qui ont été légèrement déviés peuvent donc passer plus facilement, ce qui nous permet de voir les turbulences dans l’air.