in

Des bateaux « volants » électriques dans la capitale suédoise dès 2023

bateau ferry candela P-12 2
Crédits : Candela

Une société a imaginé un concept de ferries « volants » électriques pour décongestionner les rues du centre-ville de Stockholm. Ce nouveau service de transport pourrait voir le jour dès l’année prochaine après plusieurs tests à venir très bientôt.

Exploiter les voies navigables en milieu urbain

En 2020, nous présentions les SeaBubbles, ces « taxi-volants » français ayant arpenté la Seine lors de nombreux tests ces dernières années. Toutefois, ces véhicules électriques n’ont pas grand-chose à voir les autres projets de taxis-volants actuels puisqu’il n’est pas question de s’envoler dans les airs. En réalité, les SeaBubbles produisent une force capable de s’élever jusqu’à 50 cm au-dessus de l’eau.

Fin juin 2022, Euronews évoquait un projet similaire en Suède. La société locale Candela est en effet sur le point de mettre en place un service de ferries « volants » électriques pouvant relier plusieurs lieux de la capitale Stockholm à une vitesse maximale de 60 km/h. Selon la société, les zones urbaines sont très souvent congestionnées alors que les voies navigables sont aussi souvent sous-utilisées.

La vidéo en fin d’article présente le P-12, le fameux ferry électrique « volant » de Candela. Celui-ci ne génère aucun sillage, car ses foils en fibre de carbone lui permettent de s’élever au-dessus de l’eau. Ainsi, le P-12 se rapproche des SeaBubbles bien plus que tout autre projet du genre. Par ailleurs, le ferry de Candela a une autonomie de 110 km et peut donc sillonner les canaux de la ville sans avoir besoin d’être souvent rechargé.

bateau ferry candela P-12
Crédits : Candela

Un projet aux nombreuses promesses

Moins polluant, le P-12 est aussi capable de diviser par deux les temps de trajet en comparaison avec l’utilisation de la voiture. De plus, le véhicule peut embarquer une trentaine de personnes en même temps ainsi que divers équipements tels que des vélos et les fauteuils roulants de personnes à mobilité réduite.

« Voler à bord du P-12 Shuttle par mer agitée vous donnera plus l’impression d’être dans un train express moderne que sur un bateau : c’est calme, fluide et stable » a déclaré Erik Eklund, de chez Candela.

En plus du confort et de la flexibilité, Candela promet de décongestionner le trafic routier urbain, et ce, tout en réduisant de 90 % le coût par passager par rapport à un ferry fonctionnant au diesel. Les coûts opérationnels sont également bien plus faibles, notamment en ce qui concerne le « carburant ». De premiers tests seront menés à la fin de l’année 2022 pour une possible mise en circulation dès 2023.

Voici la présentation du projet de Candela en vidéo :