in

Et si la barre d’espace des ordinateurs disparaissait ?

Crédits : Johanna84 / Pixabay

Google vient de déposer un brevet qui n’est pas passé inaperçu. En effet, le géant américain désire supprimer la barre d’espace des futurs claviers. Cependant, la fonction « espace » ne disparaitra pas.

À l’heure où les ordinateurs portables dernière génération jouent sans complexe la carte du minimalisme, Google juge désormais la barre d’espace traditionnelle trop volumineuse. L’information a été révélée par le site américain Quartz le 28 avril dernier, jour où le Bureau américain des brevets et des marques a publié le brevet déposé par la firme américaine. Il s’agit du brevet n° 9019207 et il est possible de le consulter ICI.

Ce brevet est accompagné d’un schéma présentant un ordinateur portable avec lequel il est possible de comprendre de quelle façon Google désire supprimer la barre tout en tâchant de garder l’indispensable fonction « espace ».

Les intentions de Google sont clairement visibles. Il s’agit donc bel et bien de supprimer la barre d’espace, mais également d’agrandir le trackpad central. Ce dernier empiéterait alors sur le clavier, à la place de l’actuelle barre d’espace. La ligne en pointillé visible sur le schéma séparerait alors le trackpad de ce que l’on pourrait désormais appeler la « barre d’espace tactile ». L’ordinateur qui jouira de cette nouveauté sera en mesure, par le biais de capteurs, de comprendre si l’utilisateur écrit ou navigue seulement sur internet. Dans le deuxième cas, une légère pression sur la barre d’espace tactile serait perçue comme un clic de souris et non comme un espace.

©US Patent and Trademark Office
©US Patent and Trademark Office

Google pense à équiper la prochaine série de Chromebook, mais cette nouveauté pourrait être visible ailleurs, bien que nous n’ayons aucune précision à ce sujet. Il s’agit de la troisième tentative de dépôt d’un tel brevet par Google durant les quatre dernières années, les deux précédentes n’ayant pas été jugées recevables par le Bureau américain des brevets et des marques.

Sources : QuartzMetronews — Slate — Planet.fr