in

50 ans plus tard, la balle de golf d’Alan Shepard a été retrouvée sur la Lune

nasa lune
Crédits : NASA/Andy Sanders

Il y a cinquante ans, l’astronaute Alan B. Shepard marquait l’histoire en frappant deux balles de golf sur la Lune, lors de la mission Apollo 14. Les passionnés ont débattu pendant des décennies sur la distance parcourue par la seconde balle. Nous avons finalement la réponse.

Alan Bartlett Shepard Jr. est connu pour être le premier Américain à voyager dans l’espace (programme Mercury, 1961) et le cinquième homme à avoir marché sur la Lune (Apollo 14, en 1971). Dans le cadre de cette mission – le troisième alunissage réussi par les États-Unis – les astronautes Shepard et Mitchell explorent la formation géologique Fra Mauro, située à l’ouest du grand cratère Fra Mauro.

Du golf sur la Lune

Ceci dit, lors de leur seconde sortie extravéhiculaire, opérée vers le Cone Crater, et après avoir chargé près de 45 kg d’échantillons de roche lunaire dans le LEM, Al Shepard s’accorde un petit plaisir : il sort deux balles de golf de sa poche, monte une tête de fer-6 sur le manche télescopique d’un collecteur d’échantillons, et tente… un swing lunaire.

Il va sans dire que jouer au golf sur la Lune en combinaison extra-véhiculaire est une entreprise compliquée. Aussi Shepard n’utilise qu’une seule main (la droite).

L’astronaute rate alors la balle lors de ses deux premières tentatives, mais la troisième est la bonne, avec une balle qui s’envole à une vingtaine de mètres. Elle sera ensuite retrouvée par Mitchell dans un cratère voisin. L’astronaute tente finalement un dernier coup, et propulse une seconde balle à « des kilomètres et des kilomètres  », dira-t-il ensuite en plaisantant. En réalité, cette balle n’a jamais été retrouvée, et jusqu’à présent, la distance parcourue par cette balle était sujette à débat.

36 mètres… tout de même !

Du moins, jusqu’à présent. Il y a quelques mois, le spécialiste de l’imagerie Andy Saunders a en effet retrouvé la trace de cette fameuse balle de golf en retravaillant numériquement les scans du film original capturé pendant la mission. Saunders, qui a travaillé avec la United States Golf Association (USGA) pour commémorer l’exploit historique de Shepard, a annoncé ses découvertes dans un fil Twitter.

D’après son analyse, la balle n’aurait pas parcouru « des kilomètres et des kilomètres », mais environ trente-six mètres. Mais ne nous y trompons pas, le simple fait que Shepard ait réussi à faire décoller cette balle aussi loin est très impressionnant !

golf lune
Gros plan amélioré du site d’atterrissage d’Apollo 14 pris en 2011 depuis l’orbite lunaire LRO. Les deux balles apparaissent à 24 et 40 yards, soit environ 21 et 36 mètres. Crédits : NASA/JSC/ASU/Andy Saunders
golf lune
Gros plan sur la seconde balle. Crédits : NASA/JSC/ASU/Andy Saunders

À titre d’information, Saunders a ensuite calculé que si un golfeur professionnel frappait une balle de golf sur la Lune à 298 kilomètres par heure – vitesse enregistrée en 2016 par Jimmy Walker lors du Championnat de la PGA – à un angle propre de 45 degrés, sa balle pourrait parcourir une distance impressionnante de 4,22 kilomètres, restant potentiellement en l’air pendant une minute entière.