in ,

Comme les humains, les baleines apprennent des chansons !

Crédits : iStock

Les baleines à bosse seraient capables d’apprendre des chansons, de réciter les paroles et elles seraient même capables de les remixer selon une étude menée par des chercheurs de l’Université du Queensland.

Les baleines à bosse nous fascineront toujours. Cette étude basée sur les données du professeur Michael Noad, du Laboratoire d’écologie et d’acoustique des cétacés de l’UQ School of Veterinary Science, suggère en effet que les cétacés semblent apprendre des « paroles » de chants de manière similaire à la façon dont nous, humains, apprenons et modifions nos chansons. « Nous savions que les baleines à bosse chantaient des chansons », explique le Dr Noad, « mais nous ne savions pas comment elles apprenaient ces chansons ». Il semblerait au regard de ces résultats que tous les mâles d’une population chantonnent le même refrain complexe, mais que le modèle de la chanson change avec le temps dans toute la population et parfois assez rapidement.

« Apprendre de nouvelles chansons est une forme “d’apprentissage social” », note le chercheur. « C’est-à-dire que les animaux individuels apprennent les comportements les uns des autres plutôt que de les transmettre de génération en génération génétiquement. Et le taux de changement nous montre que les baleines apprennent et mettent à jour constamment leurs chansons de manière très rapide ». La recherche a révélé que les baleines pouvaient combiner des segments de chansons de manière prévisible si le modèle structurel sous-jacent était similaire.

Les chercheurs ont pour cette étude enregistré de nombreux « chanteurs » individuels issus de plusieurs populations, notamment à l’st de l’Australie et dans le Pacifique Sud. Ils rapportent alors avoir pu repérer et capturer des chansons en train d’être modifiées. Certains chants conservaient une partie au bout de laquelle venait se greffer un nouveau refrain. Chose intéressante, les chants modifiés conservaient toujours le même thème, la même trame. « Ces thèmes sont peut-être utilisés comme un moyen de relier les anciennes et les nouvelles chansons et donc d’aider à l’apprentissage social », note Ellen Garland de l’Université de St Andrews, en Écosse, qui a participé aux recherches.

Selon le Dr Noad, ces changements observés dans les chants des baleines à bosse sont aujourd’hui l’un des exemples les plus frappants de la transmission d’un trait culturel et de l’apprentissage social chez un animal non humain. Il est aujourd’hui admis que les sons émis par ces géants, qui résonnent à nos oreilles comme une douce mélodie, sont d’une grande complexité et se soumettent à des règles précises. Certains parlent même d’un langage d’une grande finesse. Il y a quelques semaines, une étude révélait par exemple que les femelles et leur nouveau-né « chuchotaient » entre eux pour échapper à d’éventuels prédateurs qui rôderaient dans les parages, une technique de survie jusqu’alors inconnue chez ces mammifères marins.

Source