in ,

Bactérie : fiche technique et description générale

Crédits : sbtlneet / Pixabay

Nous entendons souvent parler de bactéries, mais que sont-elles vraiment ? Une bactérie est un organisme vivant formé d’une seule cellule (unicellulaire). Elle contient un seul ADN, qui forme un chromosome. Les bactéries peuvent assurer les fonctions primaires qui définissent un être vivant, telles que : la reproduction, la transmission d’informations génétiques et l’utilisation de substances présentes dans son environnement. 

Bien souvent, le terme de bactéries nous paraît négatif, car nous l’assimilons à beaucoup de maladies. Mais toutes les bactéries ne sont pas pathogènes. En effet, une grande partie d’entre-elles nous sont bénéfiques, et nous épaulent dans la dégradation et le stockage des aliments que nous ingérons. Quoi que nous en pensions, les bactéries sont essentielles dans notre écosystème, en participant notamment aux recyclages et dégradations des déchets organiques. Les infections bactériennes induisent chez les personnes touchées des symptômes variés en fonction du type de bactérie (fièvre, nausées, problèmes respiratoires, infection des plaies, etc.).

Lieu de vie des bactéries

Les bactéries peuvent se retrouver dans tous les milieux. En effet, certaines peuvent résister à des températures avoisinant les 100°C, tandis que d’autres peuvent survivre dans des milieux très salés. Quelques-unes d’entre-elles survivent très bien dans des lieux ou le pH est très acide ou très basique.

Pour certaines bactéries, la présence d’oxygène est indispensable : on les appelle les aérobies strictes. Mais d’autres ne peuvent survivre dans ces conditions, elles se nomment les anaérobies strictes. Il se peut aussi que des bactéries vivent en milieu oxygéné ou non. Celles qui évoluent habituellement en présence d’oxygène – mais qui peuvent s’en passer – sont appelés les aréo-anaérobies facultatives. Celles avec le mode de vie inverse sont des anérobies aéro-tolérantes.

Les bactéries peuplent quasiment tous les endroits de notre planète, et elles sont autant présentes dans notre corps que chez les animaux et les plantes

Lorsqu’une bactérie vit dans un organisme vivant, on dit qu’elle constitue le microbiote de celui-ci. Le microbiote est l’ensemble des micro-organismes (bactéries, virus, champignons, levures …) résidant dans un environnement que l’on appelle microbiome.

La nutrition des bactéries

Concernant leur alimentation, les bactéries ne sont pas très compliquées. C’est pourquoi certaines vont préférer les matières organiques ou minérales qui peuvent se retrouver lors de la décomposition ou non d’un être vivant. Cependant, d’autres auront pour repas des éléments issus de matière inorganique, comme le soufre, l’azote ou le carbone (il existe du carbone  issu de matière organique). Certaines ont même besoin de lumière, et observent la photosynthèse comme le font les plantes – on les appelle les bactéries photosynthétiques.

Une des bactéries présente dans notre microbiote : Escherichia coli
Crédits : Flickr

Reproduction des bactéries

Afin de proliférer dans un milieu, une bactérie a besoin de se reproduire. Pour cela, une bactérie dite “mère” va se diviser en deux pour donner deux bactéries dites “filles”. C’est la reproduction par scissiparité. Lorsque les conditions sont propices, une bactérie peut donner naissance à deux autres toutes les 20 minutes !

Lire aussi : Ce que peuvent transmettre les bactéries aux générations qu’elles engendrent

Description générale d’une bactérie

La taille des bactéries est de l’ordre du micromètre. (de 0,1 à 4 μm de large et de 0,2 à 50 μm de long).

De manière générale, une bactérie possède :

  • Une paroi cellulaire qui donne la forme et maintient la structure de la bactérie, ce qui l’empêche ainsi “d’éclater”.
  • Une membrane plasmique, qui sépare l’intérieur de la bactérie du milieu extérieur.
  • Un cytoplasme, qui renferme tout les éléments essentiels à la survie de la bactérie.
  • Un nucléoide, qui est l’ADN de la bactérie sous forme compacte.
  • Des ribosomes, qui entraînent la production de protéines.

Certaines bactéries plus spécifiques peuvent posséder :

  • Une capsule, elle recouvre entièrement la bactérie et lui confère ainsi une certaine résistance face au système immunitaire.
  • Un ou plusieurs flagelles, pour de se mouvoir dans son environnement.
  • Un plasmide, c’est un ADN circulaire qui contient une information génétique mais ne fait pas partie du nucléoide et est distinct de celui-ci. De plus, il n’est pas essentiel à la survie de la bactérie. Selon la particularité du plasmide, il peut, via les informations qu’il code, permettre à la bactérie de se protéger de certains antibiotiques, ou encore d’avoir des pili sexuels.
  • Les pili sexuels sont comme des “poils” et permettent aux bactéries de s’échanger des plasmides.
  • Les pili communs favorisent l’adhésion des bactéries à leur milieu. Par exemple ils contribuent à l’adhésion des bactéries sur nos cellules.
structure bactérie
Structure d’une bactérie
Crédits : Mariana Ruiz Villarreal

Les différentes morphologies bactériennes

Il existe diverses morphologies chez les bactéries, dont les principales sont :

  • les coques, qui sont de formes sphériques.
  • Les bacilles, qui ressemblent à de petits bâtonnets.
morphologie bactérie
Les différentes morphologies des bactéries
Crédits : Mariana Ruiz Villareal / Wikimedia

Deux grandes classes de bactéries

Dans le monde bactérien, la division règne entre deux catégories : les bactéries Gram positif (+) et les bactéries Gram négatif (−). Cette distinction est tout simplement due à la structure de la paroi.

Les Gram + possèdent une paroi constituée de peptidoglycane (couche qui compose la paroi et permet de protéger la bactérie) beaucoup plus épaisse que chez les Gram − . De plus, cette couche se retrouve directement à l’extérieur de la bactérie. En revanche, chez les Gram − , ce peptidoglycane est beaucoup plus fin, et est située entre deux couches de membranes plasmiques.

bactérie paroi
Paroi des bactéries Gram positif et Gram négatif
Crédits : Moon rabbit 365 / Wikipedia

Sources : Encyclopédie Larousse – Microbes-edu – Wikipedia

Articles liés :

Votre smartphone est un repaire de bactéries !

Les séchoirs à mains soufflent des colonies entières de bactéries

Au cours d’un baiser, combien de bactéries sont échangées ?