in

L’avion hypersonique de Hermeus transportera 20 personnes à Mach 5 d’ici 2030

Crédits : capture YouTube / Hermeus

Basée aux États-Unis, la société Hermeus a dernièrement présenté son premier prototype d’avion hypersonique. Celui-ci ne vole pas encore, mais embarque un moteur-fusée qui devrait lui permettre d’atteindre une vitesse de Mach 5. Sa commercialisation devrait par ailleurs intervenir d’ici la fin de cette décennie.

Test réussi pour le réacteur de l’avion

Avec le soutien financier de l’US Air Force, la société américaine Hermeus a dévoilé son premier avion hypersonique sur un aéroport à Atlanta : le Quarterhorse. Cette présentation immortalisée dans une vidéo publiée le 9 novembre 2021 (voir en fin d’article) concerne un prototype incapable de voler. Néanmoins, il est équipé d’un réacteur tout à fait fonctionnel qui a été poussé au maximum. L’aéronef en question mesure douze mètres de long et ressemble davantage à un genre de drone. Il est toutefois plus imposant que le X-51 de Boeing ou encore le X-43 de la NASA.

Si pour l’instant, aucun vol n’a eu lieu, Hermeus affirme que contrairement aux deux appareils cités plus haut, le Quarterhorse pourra décoller et atterrir depuis les pistes d’aéroport habituelles. Hermeus prévoit déjà de prochains tests et de premiers vols dont le but sera de vérifier son TBCC (moteur-fusée), dont le fonctionnement à la fois avec du carburant et du comburant. Ce TBCC repose sur le turboréacteur General Electric J85, équipant depuis 1960 plusieurs avions militaires et civils.

avion Hermeus hypersonique 2
Crédits : capture YouTube / Hermeus

Un objectif précis

Les premiers vols d’essai se produiront en 2024 et les vitesses à atteindre devraient être comprises entre Mach 3 (3 700 km/h) et Mach 5 (6 175 km/h). À l’occasion de la récente présentation du prototype et en attendant les premiers vols d’essai, Hermeus a rappelé son objectif final : commercialiser ce type d’avion afin de transporter une vingtaine de personnes à une vitesse de Mach 5 d’ici 2030.

Outre Hermeus, Boeing et la NASA, d’autres projets d’avion hypersonique existent. Citons par exemple le SpaceLiner du Centre allemand de recherche en aéronautique et astronautique (DLR). Avec ses 65,6 m de long, ses dimensions avoisinent la taille de l’ancien Concorde. Embarquant pas moins de onze moteurs, son objectif sera d’aller de Paris à Melbourne (Australie) en seulement 1h30. En 2018, la Chine a également présenté le Starry Sky-2 qui aurait atteint une vitesse de Mach 6 (7 330 km/h) lors d’une phase de test selon certaines sources. Cet avion militaire devrait être capable transporter des missiles balistiques au plus tard d’ici 2023.

Voici la présentation en vidéo du Quarterhorse de Hermeus :