in

Vous avez déjà entendu le tonnerre, mais l’avez-vous déjà vu ?

Crédits : Capture vidéo

Lors de l’Assemblée conjointe de quatre grandes associations de géologues nord-américaines qui se tient cette semaine à Montréal, les experts ont présenté ce qui se rapproche le plus d’une « photo » du tonnerre.

Réussir à enregistrer et visualiser le son du tonnerre est quasiment impossible. Bien sûr, nous avons tous vu la foudre tomber et entendu le tonnerre gronder. « On comprend la mécanique générale du tonnerre, l’air qui est chauffé très rapidement et l’onde de choc que cela crée. […] Mais on ignore quels processus exacts de la foudre contribuent à la formation du tonnerre. Par exemple, on ne sait pas si les branches multiples dans lesquelles la foudre se divise souvent créent une réponse acoustique », nous explique Maher Dayeh, de la division des sciences de l’espace et de l’ingénierie du Southwest Research Institute.

Pour mener leur expérience, M. Dayeh et une équipe de chercheurs américains ont utilisé un orage électrique pour attirer la foudre à un endroit précis grâce à une petite fusée attachée à un long fil de cuivre. Ils ont ensuite enregistré les sons à l’aide d’une quinzaine de micros disposés à différentes distances du point d’impact, pour mesurer les différentes vagues sonores. Le premier de ces micros était situé à 95 m de l’endroit où devait tomber la foudre, puis le second se trouvait 1 m plus loin — et ainsi de suite afin de déterminer la direction des sons et déduire l’altitude d’où ils provenaient.

« Si on présume de la distance entre les micros et la foudre, et si on connaît la vitesse du son et qu’on corrige pour les effets de la propagation, alors on peut créer un profil acoustique du tonnerre qui est très proche de la foudre elle-même », a indiqué M. Dayeh.

Plus le courant électrique traversant la foudre est élevé, plus le son du tonnerre sera fort. Selon Maher Dayeh, cela pourrait permettre un jour aux scientifiques de calculer avec précision l’énergie qui alimente la foudre.

Ci-dessous, la première image du tonnerre obtenue :

Southwest Research Institute
Crédits : Southwest Research Institute

Sources : Slate, Sciencenews