in

Aux États-Unis, un jeu vidéo peut désormais être prescrit pour traiter le TDAH

Crédits : Akili

L’agence américaine du médicament (FDA) vient d’approuver la vente d’un jeu vidéo sur ordonnance à des enfants souffrant de trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). C’est une première.

Le trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) touche environ 4 millions d’enfants âgés de 6 à 11 ans outre-Atlantique. Il est lié à des anomalies de développement et de fonctionnement du cerveau. Les concernés présentent alors des difficultés d’attention et/ou une impulsivité et une hyperactivité affectant leur vie sociale et scolaire.

Le TDAH n’est pas plus fréquent chez les garçons que chez les filles. En revanche, il peut se manifester de manière différente chez les uns et chez les autres. Les garçons, par exemple, ont tendance à être davantage hyperactifs et impulsifs, tandis que filles démontrent plus d’inattention.

Pour les enfants atteints de TDAH, l’amélioration de leur capacité à se concentrer et à résister à la distraction est donc essentielle à leur fonctionnement quotidien et à leurs performances à l’école. En ce sens, les concernés peuvent désormais compter sur une option thérapeutique inédite.

Un jeu vidéo prescrit sur ordonnance

Aux États-Unis, les enfants âgés de 8 à 12 ans souffrants de TDHA avec ou sans hyperactivité (TDAH) peuvent en effet désormais se voir prescrire des sessions de jeu sur EndeavorRX, développé par la société Akili Interactiv. Le principe est le suivant : les joueurs pilotent un petit vaisseau à travers une variété d’environnements fantastiques, le tout en prenant soin d’attraper des bonus et d’éviter des obstacles.

EndeavorRX, qui peut être expérimenté sur iPhone ou iPad, propose un concept semblable à d’autres jeux, mais pas seulement. Selon Akili Interactive, il est en effet également “conçu pour stimuler directement certaines parties du cerveau grâce à des stimuli sensoriels et des exercices qui améliorent les fonctions cognitives“.

EndeavorRx, qui s’inscrit dans le domaine en pleine croissance de la thérapie numérique, propose donc ici une option non médicamenteuse pour améliorer les symptômes associés au TDAH chez les enfants.

jeu vidéo tdha
EndeavorRX , n jeu vidéo prescrit sur ordonnance pour traiter un trouble de déficit de l’attention. Crédits : Akili

Un complément aux médicaments

Avant d’être approuvé par la FDA, le jeu a été testé sur plus de 600 enfants dans le cadre de cinq études. La plus importante comportait 348 participants. Celle-ci a notamment révélé que 36% d’entre eux montraient une amélioration d’au moins une mesure objective de l’attention après avoir joué à EndeavorRx pendant 25 minutes, cinq jours par semaine pendant quatre semaines.

En comparaison, 21% des membres d’un groupe témoin, à qui l’on a proposé de participer à des jeux de mots qui n’étaient pas spécifiquement conçu pour cibler le TDAH, ont connu une amélioration similaire.

“Ces résultats mériteraient d’être approfondis”, tempèrent néanmoins les auteurs de l’étude. Il n’est en effet pour le moment pas question que le jeu remplace complètement les traitements existants contre le TDAH. Les chercheurs le perçoivent davantage comme un complément aux options médicamenteuses.

En outre, soulignons que 9% des participants ont connu certains effets indésirables (maux de tête et nausées). Toutefois, les chercheurs estiment que ces inconvénients restent largement compensés par les bénéfices liés au jeu d’Akili Interactive. La FDA, qui vient d’approuver l’approche, semble donc du même avis.

Malgré ce feu vert qui n’est jamais donné à la légère, il paraît important de souligner que ces études ont été menées par des professionnels ayant un intérêt financier à proposer ce jeu vidéo. En outre, il n’a été testé sur des enfants que pendant un mois seulement.