in ,

Au Japon, une ville interdit l’utilisation des smartphones en marchant

Crédits : Wallpaper Flare

Une petite ville de la région de Tokyo a pris une mesure inédite dans le pays et peut être même dans le monde. En effet, il y est désormais interdit de fixer son téléphone en marchant. L’objectif ? Éviter les accidents liés à l’inattention des piétons évoluant dans les espaces publics.

Une ville nippone a décidé de sévir

Après recherche, il semble que l’utilisation du smartphone en mode “textotage” n’est nullement punie dans le monde, en tout cas jusqu’à aujourd’hui ! En effet, un article publié le 1er juin 2020 par un média spécialisé sur le Japon explique qu’une petite ville nippone vient de franchir le pas. Il s’agit de Yamato, située dans la banlieue de Yokohama (région de Tokyo), dont le conseil municipal a reçu une ordonnance de la ville interdisant l’utilisation des smartphones en marchant.

Selon l’ordonnance, l’objectif est d’éviter les accidents impliquant des citoyens distraits par leur écran lorsque ceux-ci marchent dans la rue. Par ailleurs, la mesure concerne également d’autres lieux publics tels que les gares ou encore les parcs.

smartphone en marchant 2
Pour la toute première fois, une municipalité interdit l’utilisation du smartphone en mode textotage
Crédits : Andrea Piacquadio / Pexels

Pas d’amende pour le moment

La ville de Yamato a mené une enquête devant sa gare en janvier 2020. Selon les résultats, 12 % d’environ 6 000 passants utilisaient leur smartphone en mode textotage. Si aucune amende pour les contrevenants n’a été définie pour le moment, la réglementation entrera bien en vigueur. Il est prévu que les forces de l’ordre alertent les citoyens dans les lieux évoqués plus haut. En revanche, la mesure prévoit aussi des sanctions pénales en cas de non-amélioration de la situation. Ainsi, il ne fait aucun doute que le maire de Yamato semble déterminé. Celui-ci explique qu’il s’agit de sensibiliser la société au fait que les smartphones doivent être utilisés à l’arrêt pour éviter les accidents.

Si cette municipalité nippone a décidé de sévir, une autre a adopté un dispositif aussi étonnant qu’intéressant. En 2016, la ville d’Augsbourg (Allemagne) a en effet mis en place des feux rouges sur le sol à destination des piétons distraits par leur smartphone. Par ailleurs, l’utilisation des smartphones en mode “textotage” n’est pas la seule pratique technologique dangereuse dans l’espace public : le port du casque audio l’est également. En janvier 2020, un chercheur étasunien a ainsi mis au point un prototype de système d’alerte audio boosté à l’intelligence artificielle (IA). Ce dispositif est prévu pour alerter l’utilisateur lorsqu’un danger se présente.