in

Au Danemark, on recycle les éoliennes usagées pour en faire des garages à vélo

Crédits : Re-wind

Il ne fait aucun doute que le recyclage des éoliennes en fin de vie est un enjeu écologique, mais aussi économique. Leur durée de vie est d’une vingtaine d’années seulement, et des solutions doivent apparaître pour les réutiliser. Dans d’autres pays comme le Danemark, les autorités ont déjà pris le problème à bras le corps.

Un recyclage utile et cohérent

Au Danemark, l’éolien fournit 40 % de l’énergie du pays. Il faut dire que contrairement à la France, ce pays a entamé sa transition énergétique depuis longtemps. Les projets y fleurissent encore, comme en témoigne la construction de la première île éolienne artificielle au monde – sur le Dogger Bank – à une centaine de kilomètres à l’est de la Grande-Bretagne. D’ici 2050, cette île d’une superficie de 6 km² devrait accueillir de nombreux panneaux solaires et près de 7 000 éoliennes.

Seulement voilà, le recyclage des éoliennes – dont la durée de vie est de seulement 20 ans – se pose de plus en plus. Le gouvernement danois a confié cette mission à plusieurs sociétés et a retenu le projet Re-wind, comme l’explique DesignBoom dans un article du 27 septembre 2021. L’objectif ? Recycler les éoliennes en fin de vie et les transformer en garages à vélo. Il faut dire que le Danemark est plutôt cohérent puisque les vélos y sont très nombreux, cinq fois plus que les voitures. On en compte environ 700 000, rien que dans la capitale Copenhague.

éolienne garage vélo
Crédits : Re-wind

D’autres constructions à l’étude

Construire des garages à vélo et des passerelles avec les vieillies éoliennes est une idée lumineuse. En effet, il s’agit de recycler efficacement tout en construisant des choses utiles à la communauté, le tout sans engager d’importantes dépenses. Mais qu’en est-il des autres pays ? Aux États-Unis, les autorités ont doublé le parc éolien durant la dernière décennie. Or, la question du recyclage est également au cœur des préoccupations. En l’absence de solutions, les éoliennes terminent leur course dans des décharges et finissent par s’entasser.

Le projet Re-Wind s’intéresse désormais à l’Irlande du Nord. Dans la capitale Belfast, trois éoliennes sont arrivées en fin de vie fin 2020. Actuellement, des tests sont menés et les éoliennes devraient devenir des passerelles en remplacement des poutres d’acier, là encore sans engager d’importantes dépenses.

D’une manière générale, les équipes de Re-Wind ne manquent pas d’idées. En effet, il serait également question de recycler une partie des éoliennes dans des tours électriques. Il s’agirait aussi d’en faire des gradins de stade, des skate parks ou encore, des barrières phoniques.