L’atterrisseur d’Intuitive Machines s’est renversé sur la Lune lors de l’atterrissage

Intuitives machines lune
Crédits : NASA TV

L’histoire spatiale fut marquée par un moment historique le 22 février alors qu’Odysseus, l’atterrisseur privé de la société Intuitive Machines, réussissait le tout premier atterrissage américain sur la Lune depuis l’ère Apollo. Cependant, la manœuvre ne s’est visiblement pas passée comme prévu. Le vaisseau de 4,3 m de haut s’est en effet apparemment incliné lors de son arrivée.

Un atterrissage compliqué, mais réussi

Lancé au sommet d’une fusée SpaceX Falcon 9 le 15 février dernier, Odysseus transportait six instruments scientifiques de la NASA, ainsi que six charges utiles privées en direction de la Lune. Après six jours en orbite lunaire, l’atterrisseur a entamé sa descente le 22 février dernier pour atterrir à environ 300 kilomètres du pôle sud lunaire. Il s’agit du premier alunissage jamais réussi par une entreprise privée.

Néanmoins, la mission a rencontré des défis. Alors que l’équipe d’Intuitive Machines se préparait pour l’atterrissage, des problèmes avec les télémètres laser ont été identifiés. Une solution rapide a été mise en œuvre en activant un instrument expérimental de la NASA appelé NDL (« Navigation Doppler Lidar for Precise Velocity and Range Sensing ») à bord d’Odysseus pour obtenir les données cruciales d’altitude et de vitesse. Ce contournement aura entraîné un retard de deux heures dans l’atterrissage prévu et nécessité une transmission de correctif logiciel depuis le contrôle de mission à Houston.

Par ailleurs, bien que la descente devait se faire à environ 3,2 km/h verticalement, pour 0 km/h horizontalement, les données indiquent que la vitesse réelle était d’environ 10 km/h verticalement pour environ 3,2 km/h horizontalement. En conséquence, Odysseus a visiblement intégré l’une de ses pattes d’atterrissage dans une crevasse lunaire, ce qui a ainsi provoqué une inclinaison douce de la structure.

Odysseus Intuitive Machines atterrisseur
L’atterrisseur lunaire Odysseus d’Intuitive Machines a capturé cette photo depuis l’orbite lunaire le 21 février 2024, un jour avant son atterrissage réussi. Crédits : Machines intuitives

Collecter un maximum de données grâce à l’atterrisseur

Les instruments à bord semblent fonctionner correctement. Toutefois, la EagleCam, un système développé par des étudiants de l’Université aéronautique Embry-Riddle pour photographier l’atterrissage depuis la surface lunaire, ne s’est pas déployée comme prévu. Aussi, nous n’aurons malheureusement pas d’images de l’atterrisseur en train de se poser. Cependant, l’équipe entend se servir de sa caméra pour capturer des images de la position actuelle d’Odysseus sur la Lune.

Alors que les autres systèmes importants d’Odysseus sont opérationnels et que les panneaux solaires chargent les batteries à 100 %, des données supplémentaires seront nécessaires pour évaluer pleinement la situation.

Au cours de ces prochains jours, l’équipe de mission tentera également de recueillir un maximum de données scientifiques avant que la nuit lunaire ne s’abatte sur le cratère Malapert A à la fin du mois. Ces informations devraient ainsi enrichir notre compréhension de la Lune et améliorer les futures missions spatiales.