in

Vidéo. Atterrissage raté pour le plus gros aéronef du monde

Crédits : Capture vidéo / Lee Cordell

Airlander 10, tel est le nom donné à ce dirigeable, le plus gros aéronef du monde à ce jour. Alors que celui-ci effectuait son second vol d’essai en Angleterre ce mercredi 24 août, il a raté son atterrissage sans faire de blessés, mais en endommageant sérieusement le cockpit de l’appareil.

C’est à l’aérodrome de Cardington, dans le sud-est de l’Angleterre que le plus gros aéronef du monde, l’Airlander 10, effectuait ce qui devait être son second vol test. Un test qui aurait pu mieux se dérouler puisque, à l’approche de la piste d’atterrissage, le dirigeable s’est mis à piquer du nez avant de heurter la piste après un peu plus d’une heure et demie de vol, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous. Si le cockpit est sérieusement endommagé, aucun blessé n’est cependant à déplorer. « Le Airlander a été endommagé aujourd’hui à l’atterrissage de son vol (…). Toute l’équipe est saine et sauve, il n’y aucun blessé » a précisé sur twitter Hybrid Air Vehicles, la société qui a développé Airlander 10.

Ce dirigeable est long de 92 mètres, du nez jusqu’à la queue, ce qui le rend plus long que n’importe quel avion de ligne. Celui qui avait été présenté au public pour la première fois en mars 2016 avait effectué son premier vol de test une semaine avant celui-ci, le mercredi 17 août, sans rencontrer de problème majeur. Pour se soulever dans les airs, Airlander 10 utilise l’hélium et une fois en l’air, il est capable d’y rester jusqu’à cinq jours s’il embarque un équipage, ou plus de deux semaines si personne n’est présent.

Il est à noter que la société qui a développé l’Airlander 10, Hybrid Air Vehicules, travaille déjà sur un autre projet encore plus imposant, à savoir un aéronef capable de transporter jusqu’à 50 tonnes de fret, lequel sera baptisé Airlander 50.

https://www.youtube.com/watch?v=Mg-RPTiVa_Q