in

Pourquoi les astronautes ne peuvent rien amener dans l’ISS qui contient de l’alcool ?

Crédits : iStock

S’il peut paraître tout à fait logique que les astronautes qui font partie de l’équipage de la Station Spatiale Internationale n’aient pas le droit de consommer de l’alcool, l’interdiction s’étend à tous types de produits qui contiennent de l’alcool.

Dans un dossier, le média britannique BBC explique pourquoi les astronautes n’ont pas le droit de consommer de l’alcool à bord de la Station Spatiale Internationale. La première raison paraît évidente, c’est celle de la responsabilité des membres de l’équipage. « On n’autorise pas des automobilistes ou des pilotes de ligne ivres à conduire ou piloter leur véhicule, donc ce n’est pas très surprenant que les mêmes règles s’appliquent à des astronautes à l’intérieur d’une station spatiale à 150 milliards de dollars qui se déplace dans un quasi-vide à presque 28 000 km/h ».

En réalité, ce n’est pas que l’alcool à consommer qui est proscrit de l’ISS, c’est tous les produits qui peuvent contenir de l’alcool. Ainsi, les astronautes ne peuvent rien amener dans la station spatiale internationale qui contient de l’alcool comme les bains de bouche, les parfums ou encore l’après-rasage. « L’utilisation d’alcool ou d’autres composés volatils est contrôlée sur la station spatiale internationale en raison de l’impact qu’ils peuvent avoir sur le système de récupération d’eau ».

Toutefois, l’histoire de l’alcool et de l’espace n’est pas si ferme. Déjà, dans les années 1970, l’agence spatiale américaine, la NASA, avait déjà songé à inclure de l’alcool dans les menus des astronautes avant de finalement renoncer à cette idée.

Mais l’histoire raconte que cela n’a pas empêché certains de s’accorder un petit « verre », loin de la Terre. « Buzz Aldrin a raconté dans des interviews et dans son livre qu’il avait bu un petit de vin pendant une communion avant que lui et Armstrong ne sortent du module lunaire en 1969. La cérémonie a eu lieu lors d’une pause des communications et n’a jamais été diffusée », nous apprend la BBC.

Du côté des Russes qui étaient présents sur la station MIR, on a pu amener de la vodka et du cognac à bord du vaisseau. « Ils ont apparemment grommelé quand ils ont découvert qu’il n’y avait pas d’alcool dans l’ISS ».