in ,

La NASA veut donner les moyens aux astronautes de laver leur linge à bord de l’ISS

L’astronaute Frank De Winne. NASA/wikimedia

Il est une question que la plupart des gens ne pensent pas à se poser : comment les astronautes à bord de l’ISS lavent-ils leur linge ? En réalité, lorsqu’il faut changer de tenue, les vêtements sales sont tout simplement jetés, en l’absence de machine à laver. La NASA cherche donc actuellement une façon viable de laver son linge dans la station.

Pas de système de lavage à bord de l’ISS

Les astronautes effectuant un séjour à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS) sont souvent considérés comme de véritables héros. Ils effectuent de périlleuses sorties extravéhiculaires et mènent de nombreuses expériences scientifiques. Néanmoins, ils restent des humains et ont donc des besoins primaires comme tout le monde. La question la plus amusante les concernant est sans doute celle concernant les toilettes. En 2020, un enfant de 9 ans avait d’ailleurs remporté le concours Lunar Loo Challenge de la NASA avec un surprenant concept. Il s’agissait d’un appareil équipant la combinaison des astronautes, permettant de la garder sur soi au moment de faire ses besoins.

La seconde question la plus amusante est peut-être celle relative au linge sale. Le fait est qu’il n’existe aucun système de lavage à bord de l’ISS. Ainsi, les astronautes portent leurs vêtements jusqu’à ce qu’ils sentent mauvais avant de les jeter dans une poubelle. Il faut savoir que si les tenues classiques ont une longévité comprise entre trois et six mois, les tenues de sport sont quant à elles abandonnées au bout de deux semaines.

Comme l’explique ABC News dans un article du 23 juin 2021, la NASA a décidé de prendre les choses en main. L’agence américaine a scellé un partenariat avec Procter & Gamble (P&G) avec un objectif bien précis : trouver un moyen pour laver et réutiliser les biens de consommation courante des astronautes, dont les vêtements.

iss
Crédits : NASA

Avancer sur cette question épineuse

Il faut savoir que la gestion du linge sale est un véritable problème. Effectivement, les astronautes ont besoin d’environ 68 kg de vêtements par an. Or, ces vêtements doivent être stockés. Et malheureusement, chaque centimètre carré de la station est précieux en termes d’espace, un lieu dont l’agencement est forcément optimisé au maximum. Quant à l’éventuelle future présence d’une machine à laver à bord, la question de l’espace se pose tout autant, en plus de celle de l’importante quantité d’eau nécessaire à son fonctionnement. Par ailleurs, rappelons tout de même que la NASA ainsi que d’autres agences spatiales désirent à terme installer des bases sur la Lune ou encore sur Mars. Ainsi, cette question de linge sale devra trouver réponse dans un futur assez proche.

La première étape du partenariat entre la NASA et P&G sera l’envoi de détergents « Tide » sur l’ISS. Ces produits spécialement conçus pour une utilisation dans l’espace seront testés durant six mois, afin de comprendre leur comportement à bord. Ensuite, ce sera le tour de lingettes et de stylos détachants. En parallèle de l’envoi de ces objets et produits de nettoyage vers la station, P&G réfléchit aussi à la conception de la toute première machine à laver de l’espace. Pour l’instant, les chercheurs pensent à un appareil utilisant à la fois très peu d’eau et de produit nettoyant. Par ailleurs, ils planchent sur un concept où l’eau de lavage pourrait être récupérée, recyclée et réutilisée.

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.