in

Les taïkonautes clôturent la seconde sortie dans l’espace de leur histoire

Crédits : CNSA

Les taïkonautes Liu Boming et Tang Hongbo ont effectué ce week-end une première sortie dans l’espace à l’extérieur de la Station spatiale chinoise. Pendant près de sept heures, le duo a mené des travaux de maintenance et d’assemblage. Ce n’était que la seconde sortie extravéhiculaire de l’histoire du programme spatial du pays.

Il y a quelques semaines, la Chine marquait les esprits en envoyant son premier équipage vers le module principal de sa nouvelle station spatiale. Les taïkonautes Nie Haisheng, Liu Boming et Tang Hongbo passeront trois mois à bord dans le cadre de cette mission baptisée Shenzhou-12. Deux d’entre eux – Liu Boming et Tang Hongbo – ont entamé ce dimanche une activité extravéhiculaire (EVA) de six heures et 46 minutes ce dimanche à 8 h 11 (heure de Pékin). Liu Boming a été le premier à quitter le module de base, rejoint par son compagnon environ trois heures plus tard.

La seconde EVA du programme spatial chinois

Munis de combinaisons spatiales chinoises Feitian améliorées, les deux taïkonautes ont installé différents outils qui permettront de soutenir les activités futures de la station. Liu Boming a commencé par attacher un repose-pieds et une plate-forme à l’extrémité du bras robotique de dix mètres de long de la station, puis a monté le bras lui-même. Les deux taïkonautes ont ensuite étendu une caméra panoramique avant d’installer d’autres équipements à l’aide du bras robotique.

«Après environ 7 heures d’activités extérieures, les deux coéquipiers de la mission Shenzhou 12 travaillant en étroite collaboration ont accompli avec succès toutes les tâches prévues pendant la sortie dans l’espace», a annoncé l’Agence spatiale chinoise habitée à la fin de l’EVA.

sortie extravéhiculaire
Le taïkonaute Liu Boming, se positionne pour monter l’extrémité d’un bras robotique à l’extérieur de la station spatiale chinoise le 3 juillet 2021. Crédits : CCTV

Rappelons que cette mission n’était que la seconde sortie extravéhiculaire de l’histoire du programme spatial du pays. La toute première EVA a été effectuée par Zhai Zhigang, commandant de la mission Shenzhou 7, en 2008. D’ailleurs, Liu Boming faisait également partie de l’équipage à l’époque. Une seconde sortie dans l’espace (la troisième en tout) est également prévue dans quelques semaines à l’extérieur du nouveau module chinois.

Une fois terminée, Tiangong (« Palais céleste ») sera la première Station spatiale multi-modules de Chine. En plus d’accueillir des équipages chinois, le pays prévoit d’inviter des partenaires internationaux à visiter et à travailler à bord de l’avant-poste orbital. Dmitry Rogozin, directeur général de Roscosmos, a notamment exprimé son intention d’y envoyer bientôt des cosmonautes.