in

Les prochains astronautes à marcher sur la Lune exploreront l’un de ces treize lieux

Image conceptuelle d'un astronaute Artemis marchant sur la surface lunaire. Crédits : NASA

Les Américains prévoient de se poser à nouveau sur la Lune en 2025 dans le cadre de la mission Artemis III. Il s’agira du premier atterrissage humain sur le sol lunaire depuis 1972. On sait maintenant où ces astronautes poseront leurs pieds après plus de cinquante ans d’absence.

La NASA continue de progresser dans la préparation de son lanceur au-dessus duquel sera coiffée la capsule Orion. Il est toujours prévu que la mission Artemis I soit lancée le 29 août prochain. Pour ce premier test, le vaisseau non habité fera le tour de la Lune avant de revenir sur Terre. La mission servira à vérifier les capacités des deux véhicules. Si tout se passe comme prévu, un premier équipage pourrait ensuite faire le tour de la Lune dans le cadre de la mission Artemis II. Le retour des humains sur le sol lunaire depuis la fin de l’ère Apollo se fera au cours de la mission suivante, probablement en 2025 ou 2026.

Nous savons désormais que tous les astronautes américains seront susceptibles de se poser en surface au cours de cette future mission. Mais où iront-ils précisément ?

Plusieurs zones ciblées

Il y a quelques jours, la NASA a dévoilé treize régions d’atterrissage potentielles, toutes regroupées près du pôle sud de la Lune. Il s’agit d’une zone d’intérêt scientifique et d’exploration clé, principalement en raison de la présence de glace d’eau.

« Nous pouvons faire de la science passionnante dans chacun d’eux« , a déclaré Sarah Noble, responsable des sciences lunaires d’Artemis pour la division des sciences planétaires de la NASA. « Beaucoup d’entre eux sont des endroits dont la communauté scientifique parle depuis des années. »

Les régions sélectionnées sont Faustini Rim A, Peak Near Shackleton, Connecting Ridge, Connecting Ridge Extension, deux régions sur le bord du cratère de Gerlache, Massif de Gerlache-Kocher, Haworth, Massif Malapert, Plateau de Leibnitz Beta, deux régions sur le bord du Nobile Crater et Amundsen Rim. L’agence a identifié et évaluera plus d’une dizaine de sites d’atterrissage spécifiques dans chacune de ces régions.

artemis III lune astronautes
Un diagramme montre les treize régions candidates pour l’alunissage d’Artemis 3. Crédits : NASA

Tous ces sites ont été choisis en fonction de plusieurs contraintes telles que le niveau d’éclairage par le Soleil ou encore la facilité avec laquelle une équipe d’astronautes pourra communiquer avec la Terre depuis le site et le terrain. Notez qu’aucune de ces treize régions n’est accessible en permanence. Aussi, la date de lancement de la mission déterminera où les astronautes pourront atterrir (non l’inverse). Les sites qui ne seront pas choisis dans le cadre de cette mission pourront toutefois être explorés par la suite au cours des missions suivantes.

Quel que soit le site choisi, l’expérience de ces astronautes sera très différente de celle des douze hommes ayant déjà marché sur la Lune, les terrains géologiques étant différents et plus anciens.