L’astronaute Ken Mattingly, qui s’est envolé vers la Lune avec Apollo 16, est décédé

Ken Mattingly apollo 16
Ken Mattingly, pilote du module de commande d'Apollo 16, participe à une formation aux activités extravéhiculaires (EVA), ou sortie dans l'espace, au Manned Spacecraft Center (aujourd'hui, Johnson Space Center) en 1972. Crédits : NASA

L’ancien astronaute de la NASA Ken Mattingly, qui en 1970 avait été retiré de l’équipage d’Apollo 13 en raison de son exposition au virus de la rubéole, est décédé ce mardi 31 octobre à l’âge de 87 ans. Il est notamment connu pour avoir piloté le module de commande de la mission Apollo 16 autour de la Lune. Retour sur les points forts de sa carrière.

Pilote d’Apollo 16

Kenneth « Ken » Mattingly avait été sélectionné par la NASA en 1966 dans le groupe d’astronautes 5. Avant de devenir astronaute, il avait servi comme pilote de l’US Navy et avait accumulé des heures de vol dans divers avions. L’une de ses missions les plus mémorables reste Apollo 16, en 1972.

L’astronaute avait été sélectionné en tant que pilote du module de commande (CM) de la mission, tandis que John Young et Charles Duke ont atterri sur la Lune à bord du module lunaire. Pendant ce temps, Mattingly avait pour mission d’effectuer des observations scientifiques depuis l’orbite lunaire.

L’une de ses tâches consistait notamment à photographier la surface à l’aide d’appareils photo spécialement conçus. Ses photographies ont fourni des images détaillées de la topographie, des caractéristiques géologiques et des formations lunaires.

Au cours de cette mission, Mattingly a également maintenu une communication constante avec l’équipage au sol, fournissant un soutien en cas d’urgence et aidant à coordonner les activités en surface. Sa présence en orbite aura ainsi contribué à garantir la sécurité de l’équipage.

Après avoir récupéré ses deux compères en orbite lunaire, Mattingly avait ensuite effectué une sortie extravéhiculaire sur place pour réaliser des films photographiques de plusieurs canyons et éléments volcaniques lunaires, ainsi que pour inspecter le module de commande Apollo.

Ken Mattingly
Ken Mattingly effectue une activité extravéhiculaire dans l’espace lointain (EVA), ou sortie dans l’espace, à l’extérieur du vaisseau spatial Apollo 16 en 1972. Crédits : NASA

Recalé d’Apollo 13

Bien que Mattingly n’ait pas atterri sur la Lune lors de la mission Apollo 16, il est peut-être mieux connu pour avoir été initialement désigné comme pilote du module de commande d’Apollo 13. Malheureusement pour lui, un membre de sa famille avait été exposé à la rubéole, une maladie hautement contagieuse. Par mesure de précaution, la NASA avait alors décidé de remplacer Mattingly par l’astronaute Jack Swiger pour éviter tout risque de contamination de l’équipage.

Cette décision de dernière minute avait créé un certain degré de controverse. Et pour cause, Swigert avait eu moins de temps pour se préparer à la mission. Finalement, la mission Apollo 13 est devenue célèbre en raison d’un autre incident à bord. Grâce à l’ingéniosité de l’équipe de mission au sol et à l’habileté de l’équipage, la mission s’était finalement terminée avec un retour réussi sur Terre.

Après Apollo 16, Mattingly a également continué à travailler à la NASA, s’impliquant notamment dans d’autres missions spatiales, dont Skylab. Il avait finalement pris sa retraite en 1985.

Dans un communiqué, l’administrateur de la NASA, Bill Nelson, lui a rendu hommage. « L’astronaute de la NASA TK Mattingly a été l’une des clés du succès de notre programme Apollo, et sa brillante personnalité garantira qu’on se souviendra de lui tout au long de l’histoire ».