in ,

Après un demi-siècle sous les eaux, une intense sécheresse dévoile le “Stonehenge espagnol” !

Crédits : Wikipedia

Une intense sécheresse a fait resurgir monument mégalithique millénaire situé en Espagne. Celui-ci, submergé depuis plus d’un demi-siècle par un lac, est désormais clairement visible !

Plus d’une centaine de menhirs

Le Dolmen de Guadalperal est situé à El Gordo dans l’ouest de l’Espagne dans la région de l’Estrémadure. Ce site est un groupement de monolithes de granite datant de 2000 à 3000 av. J.-C. Régulièrement surnommé le “Stonehenge espagnol”, le site est peut-être plus ancien puisque le Stonehenge anglais est daté entre 2800 et 1100 av. J.-C. Or, il faut savoir que le dolmen se dressant sur les berges du fleuve Tage avait disparu sous les eaux depuis 1963 ! En effet, la construction du barrage et du réservoir de Valdecañas avait complètement fait disparaître le monument.

Pourtant ces dernières années, différentes vagues de sécheresse ont parfois permis d’apercevoir le sommet d’une partie des 140 menhirs présents sur place. En revanche, comme l’explique le quotidien ibérique El Mundo le 2 septembre 2019, le niveau du lac de retenue de Valdecañas a fortement baissé cet été. Ceci est le fait de la quasi-absence de précipitations et à cette période de l’année, un volume d’eau très important doit être libéré à destination du Portugal, situé en aval du fleuve. Ainsi, la conjugaison de ces éléments a permis au Dolmen de Guadalperal de réapparaître très clairement !

Prisonnier des eaux depuis plus d’un demi-siècle, le Dolmen de Guadalperal est désormais totalement visible !
Crédits : Wikipedia

Sauver le “Stonehenge espagnol” en urgence

Conscient que le Dolmen de Guadalperal fait partie du patrimoine, l’Association culturelle Racines de Peraleda s’est mobilisée pour tenter de le sauver. Il est question de déplacer les menhirs à une distance assez éloignée du lac afin que les eaux ne les menacent plus à l’avenir. Par ailleurs, le temps presse puisque le Dolmen de Guadalperal a déjà souffert de son séjour passé sous l’eau.

De plus, la divulgation de la nouvelle a attiré des curieux qui se sont pressés sur le site afin d’admirer le monument. Ces visites se font actuellement sans encadrement et la dégradation du site pourrait malheureusement s’accélérer. Il faut savoir que certains menhirs présentent déjà quelques fissures et plusieurs ont même été renversés ! Or, si son déplacement permettra son sauvetage, celui-ci sera transformé en attraction touristique, ce qui s’avère être une opportunité économique non négligeable pour la région.

Voici une vidéo tournée sur le site par l’association Racines de Peraleda :

Articles liés :

On parcourait des centaines de kilomètres pour assister aux banquets de Stonehenge

Royaume-Uni : un projet d’autoroute menace le mythique site de Stonehenge

Découverte d’un “Stonehenge” vieux de 5 000 ans en Sicile