in ,

Après une longue perte de mémoire, il retrouve tous les souvenirs accumulés durant son amnésie

Crédits : HypnoArt/Pixabay

En 2009, le diagnostic tombe. Demetri Kofinas, un homme de 28 ans, apprend qu’il a une tumeur au cerveau. Peu à peu, sa vie au quotidien se dégrade et sa mémoire s’efface. Heureusement pour lui, un médecin va tenter une procédure médicale audacieuse qui va lui permettre de guérir, mais également de faire resurgir tous les souvenirs enfouis dans sa mémoire. Voici son histoire.

Âgé de 28 ans, Demetri Kofinas, un homme de 28 ans, apprend qu’il a un craniopharyngiome, une tumeur située à la base du cerveau qui apparaît dès la naissance. Dans les années qui suivent ce triste diagnostic, Demetri ne présente aucun symptôme. Cependant, quatre ans plus tard, son comportement change. Il déprime et est parfois atteint de démence. Il oublie de plus en plus de choses, ne peut plus lire ni retrouver le sens des mots. Les nouvelles technologies sont pour lui un véritable casse-tête. Il n’arrive plus à se rappeler si New York est au nord ou au sud de Boston.

Après avoir rencontré plusieurs neurochirurgiens voulant retirer la tumeur en ouvrant sa boîte crânienne, Demetri fait la connaissance du Dr. Jeffrey Greenfield, un neurochirurgien pédiatrique aux méthodes moins traumatisantes. En effet, il propose de retirer le kyste en creusant un trou de la taille d’une petite pièce dans son crâne. »J’ai aujourd’hui retrouvé la santé. Avec de la ténacité, de la chance, ou peut-être une autre chose que j’ignore. Une procédure médicale incroyable m’a permis de retrouver mon esprit et mes souvenirs presque d’un coup », explique-t-il au site Quartz.

Demetri se souvient maintenant de tout, même des événements survenus pendant ses périodes amnésiques et qu’il pensait avoir perdu pour toujours. « Je suis devenu l’homme qui se souvient d’événements qu’il n’a jamais expérimentés, à cause de l’amnésie. L’homme qui oublie que des membres de sa famille sont morts pendant qu’il était malade, tout ça pour voir ses souvenirs revenir, comme des centaines d’autres. Ils sont revenus dans le désordre, avec des flashbacks qui se sont présentés à moi, mais qui m’excitaient et m’effrayaient à la fois. »

La perte de son grand-père, la recherche fastidieuse d’un appartement… tous ses souvenirs refont surface. Il explique tout de même avoir eu du mal à faire plusieurs choses à la fois durant les mois qui ont suivi l’intervention. Aujourd’hui, Demetri est un homme heureux pour qui le seul fait de se souvenir des événements passés suffit à le combler de joie.

Sources : Quartz, Slate

  • Illustration : Une tumeur au cerveau / Dr