in

Après de nombreux problèmes, CAPSTONE atteint enfin la Lune

CAPSTONE
Crédits : NASA/Daniel Rutte

Le voyage d’un petit vaisseau spatial nommé CAPSTONE vers la Lune est terminé. La sonde, qui pèse à peine plus de vingt kilos, s’est placée en orbite dans la nuit de dimanche à lundi après une combustion réussie de son moteur, devenant le premier cubesat à visiter notre satellite. Quels seront ses objectifs ?

La petite sonde CAPSTONE (abréviation de « Cislunar Autonomous Positioning System Technology Operations and Navigation Experiment ») évoluera sur une orbite de halo quasi rectiligne autour de la Lune. Cette trajectoire, hautement elliptique, sera occupée par la future station spatiale qui soutiendra les missions Artemis. Ce complexe orbital facilitera en effet les voyages réguliers vers et depuis la surface de la Lune et pourrait servir de tremplin vers la planète Mars. Les premiers éléments de cette station seront probablement placés en 2024 ou 2025.

En plus de tester la stabilité de cette orbite, CAPSTONE effectuera également des tests de communication et de navigation, dont certains de concert avec le Lunar Reconnaissance Orbiter de la NASA, en orbite autour de la Lune depuis 2009.

Quelques pépins en cours de route

Le voyage de plus de quatre mois de CAPSTONE n’a pas été de tout repos. Lancée le 28 juin dernier depuis la Nouvelle-Zélande par la société Rocket Lab au moyen de sa fusée Electron, la sonde avait perdu le contact avec les équipes au sol dès le 4 juillet, juste après sa séparation du second étage de la fusée. Le lendemain, les ingénieurs avaient rapidement identifié et corrigé le problème (commande mal formatée) remettant CAPSTONE sur les rails.

Deux mois plus tard, la sonde avait également essuyé un problème au moment d’allumer son moteur pour corriger sa trajectoire. CAPSTONE avait poursuivi en mode sans échec, le temps que les équipes identifient et réparent la source du problème (une vanne défectueuse).

Désormais autour de la Lune, la sonde n’est pas encore toute à fait prête à se mettre au travail. Les chercheurs doivent encore affiner sa trajectoire. Pour ce faire, deux manoeuvres de correction auront lieu cette semaine.

CAPSTONE lune
Illustration de la sonde CAPSTONE autour de la Lune. Crédits : NASA/Daniel Rutter

Notez enfin que si que CAPSTONE est devenu le premier cubesat à visiter la Lune, ce n’est pas le premier à aller au-delà de l’orbite terrestre. Cette distinction revient aux sondes MarCO-A et MarCO-B de la NASA, également connues sous le nom de Wall-E et Eva. Ces petits satellites, lancés avec l’atterrisseur InSight en mai 2018, avaient aidé à transmettre des données lors de l’atterrissage de la mission sur Mars six mois plus tard.