in

Apollo 11 : la veste de Buzz Aldrin vendue plusieurs millions aux enchères

Crédits : NASA

Une veste blanche portée par l’astronaute Buzz Aldrin lors de la mission Apollo 11 en 1969 s’est vendue près de trois millions de dollars lors d’une vente aux enchères. Plusieurs dizaines d’autres lots ont également trouvé preneurs. 

Buzz Aldrin, aujourd’hui âgé de 92 ans, est connu pour avoir exécuté la première sortie dans l’espace réussie au monde dans le cadre de la mission Gemini 12 trois ans seulement après avoir rejoint la NASA en 1963. Il est également connu pour avoir été le deuxième Homme à marcher sur la Lune le 20 juillet 1969 dans le cadre de la mission Apollo 11, environ vingt minutes après Neil Armstrong.

Or, la veste ajustée sur mesure que l’astronaute portait lors de cette mission a été vendue aux enchères Sotheby’s ce mardi 26 juillet en moins de neuf minutes pour 2,7 millions de dollars. Jamais un lot lié à l’exploration spatiale ne s’était vendu aussi cher. Au total, 68 des 69 lots des biens de l’astronaute ont été vendus pour un total de huit millions de dollars en un peu plus de deux heures le même jour.

Parmi les autres articles vendus aux enchères figuraient un plan de vol récapitulatif complet de la mission Apollo qui s’est vendu pour 819 000 dollars ou encore des laissez-passer à vie pour les matchs de baseball de la Major League (7 560 dollars). Une médaille présidentielle de la liberté, la plus haute distinction nationale pour les civils, décernée à M. Aldrin par Richard M. Nixon, s’est quant à elle vendue 277 200 dollars.

buzz aldrin veste
Une veste portée par Buzz Aldrin lors de son voyage sur la lune en 1969 a été vendue aux enchères mardi. Crédits : Anna Watts

Deux objets sans prétention cherchent encore preneur

Un seul lot de deux objets ne s’est pas vendu. Ces deux objets ont pourtant joué un rôle clé dans le déroulement de la mission. Au moment où il réintégrait l’habitacle étroit du module lunaire en prévision du décollage de la surface lunaire, Buzz Aldrin cassa en effet par inadvertance le bouton du coupe-circuit permettant l’armement de la mise à feu du moteur de l’étage de remontée (et donc le décollage).

Pour déclencher la mise à feu, il fallait pouvoir enfoncer un objet suffisamment fin dans l’orifice occupé autrefois par le bouton. Une dizaine d’heures plus tard, lorsque le décollage imposa de refermer le coupe-circuit, Aldrin utilisa à cette fin la pointe d’un stylo. À la suite de cet incident, la NASA décida que des protections seraient placées sur les coupe-circuit pour les missions suivantes. L’agence ajouta également des check-lists supplémentaires pour contrôler l’état des coupe-circuit.

Les deux objets qui ne se sont pas vendus étaient donc ce fameux bouton du coupe-circuit cassé, et le stylo utilisé pour le décollage.

buzz aldrin apollo 11
Le drapeau et la caméra de télévision vus depuis le LM. On aperçoit nettement les traces de pas laissées sur le sol par les deux hommes. Crédits : NASA

D’autres artefacts spatiaux, dont certains appartenant à Armstrong, ont été mis aux enchères depuis l’adoption en 2012 d’une loi permettant aux astronautes de conserver et de vendre leurs souvenirs de l’espace. Avant l’adoption de cette loi, la NASA avait tenté à plusieurs reprises de bloquer les ventes de tels articles, comme la liste de contrôle de James Lovell de l’expédition Apollo 13.