in ,

Comment annoncer au monde la découverte d’une vie extraterrestre ?

Crédits : muzz32 / Pixabay

Si nous faisions un jour la découverte de vies extraterrestres, comment la nouvelle serait-elle annoncée au monde entier ?

La transmission de nouvelles dans la culture mondiale a fondamentalement changé au cours de ces trois dernières décennies. Le grand public, dans sa plus grande majorité, a tendance à s’imprégner de faits et d’histoires sur des échelles de temps de plus en plus rapides. L’esprit s’emballe, et les infos consommées se retrouvent plus ou moins bien traitées. La discussion / déformation par les écrivains, blogueurs, commentateurs, journalistes ou internautes s’opère également de plus en plus vite. Dans une ère de co-création universelle, chacun y va de son avis, le récit et analyse de nouvelles n’étant plus cantonnées à un petit groupe de médias classiques. Qu’en serait-il alors pour l’annonce d’une découverte qui changerait à jamais notre perception de l’univers ? Si nous devions mettre un jour le doigt sur une vie extraterrestre, comment l’annoncer au monde ?

Duncan Forgan et Alexander Scholz, astronomes à l’Université de St Andrews, en Écosse, viennent de publier une nouvelle étude qui nous donne quelques idées sur la manière de transmettre cette information au monde entier. Elle parle aussi des précautions à prendre. En effet, des protocoles initialement rédigés en 1989, et mis à jour en 2010, ont été rédigés pour guider les scientifiques du SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) en cas de détection de preuves d’une intelligence extraterrestre. Mais ces derniers ne donnent pas d’indications quant à la manière dont les scientifiques devraient se préparer à naviguer dans ce tourbillon médiatique. Les chercheurs doivent donc aujourd’hui tenir compte de ce paradigme moderne pour la consommation des nouvelles par le public.

1022437381

“L’une des principales préoccupations des chercheurs de SETI, c’est la réaction du monde à l’annonce qu’une autre forme d’intelligence existe dans l’univers”, expliquent-ils. Connaissant le monde, les chercheurs doivent néanmoins s’attendre à être particulièrement exposés, scrutés et sollicités. Ils devront être également réactifs en cas de fausse alerte. Si découverte d’extraterrestres il y a, cette nouvelle étude affirme que le gouvernement n’essayera pas de la cacher comme certains tendent à le penser : « il faudra que l’information soit traitée comme toutes les autres. Les scientifiques de SETI doivent s’attendre non seulement à faire une annonce via un communiqué de presse, mais aussi à devenir la voix de la raison dans le débat qui suivra, précisent notamment les chercheurs. « Les personnes concernées devront être des communicateurs crédibles, avec des informations vérifiées, afin de maintenir une présence numérique indispensable durant les premières étapes de la révélation. S’il est très clair que la détection est confirmée, et que des causes naturelles ou artificielles sont exclues, alors il n’y a pas de place pour les théoriciens du complot pour se lamenter« . 

Enfin, nos deux chercheurs conseillent également les potentielles personnes concernées « de mettre à jour leurs paramètres de sécurité concernant leurs informations personnelles,pour se munir contre les personnes malveillantes« . Mais entre nous … Et compte tenu de l’état actuel de notre monde, sommes-nous sincèrement prêts à vivre l’un des moments les plus bouleversants de l’histoire de notre espèce ?

Source : arxiv.org