Quels animaux sont interdits à la domestication en France ?

écureuil gris mangeoire manger graines animal sauvage
©Leonora Oates/iStock

Si nous côtoyons facilement le cheval, la poule, le lapin, le chat ou le chien, les animaux domestiques ne sont pas les mêmes dans tous les pays. Selon quels critères se base cette sélection ? Quels sont les animaux interdits à la domestication en France ?

À partir de quel moment considère-t-on qu’un animal est domestique ?

Généralement, les animaux considérés comme domestiques sont des espèces élevées et sélectionnées par l’homme pour vivre et interagir avec lui. Parmi les critères qui définissent ce statut de domestication :

  • Dépendance envers l’homme : les animaux domestiques dépendent généralement des humains pour subvenir à leurs besoins (alimentation, abri, soins, etc.).
  • Modification génétique : changements génétiques via la sélection artificielle.
  • Comportement docile : propension à vivre facilement avec les humains.
  • Capacité à vivre en captivité : aptitude à s’adapter à un logement intérieur, qu’il s’agisse d’une ferme ou d’une habitation particulière.
  • Reproduction contrôlée : sélection par les éleveurs pour la reproduction afin de maintenir ou d’améliorer certaines caractéristiques génétiques.
  • Certaine « utilité » pour l’homme : production de lait, de viande ou de laine, travail (chevaux de trait), compagnie, aide aux personnes en situation de handicap, etc.
  • Longue histoire de cohabitation : les animaux domestiques ont généralement une histoire de cohabitation avec les humains remontant à plusieurs générations.
chat chien femme animaux de compagnie domestiques
©Olezzo/iStock

Ainsi, selon l’arrêté du 11 aout 2006 relatif aux espèces d’animaux domestiques, les canidés, félidés, équidés, mustélidés, galliformes, bovidés, léporidés ou encore camélidés sont autorisés à la domestication dans notre pays. Mais attention, toutes les régions du monde n’ont pas les mêmes législations en termes de domestication animale.

Quels sont les animaux interdits à la domestication en France ?

La détention d’animaux sauvages en captivité est régie par le Code de l’environnement dans le cadre de la protection des espèces sauvages et/ou menacées d’extinction sur le territoire français et au niveau européen. Parmi ces espèces animales, l’écureuil gris (Sciurus carolinensis), le rat musqué (Ondatra zibethicus), le raton laveur (Procyon lotor), le poisson-chat, la tortue de Floride (Trachemys scripta elegans) ou encore la grenouille taureau (Lithobates catesbeianus).

Le frelon oriental figure également dans la liste, mais, à moins d’avoir de mauvaises intentions, il est difficilement imaginable qu’on puisse émettre le souhait de domestiquer une telle espèce

Consultez la liste complète des espèces animales interdites à la domestication en France.

raton laveur animal sauvage interdit domestication France
©Anne Wright Dobbelsteyn/iStock