in

Ces animaux qui aiment aussi boire de l’alcool

Crédits : Gellinger / Pixabay

Deux nouveaux primates viennent s’ajouter à la courte liste de ceux qui aiment consommer de l’alcool, jusque-là uniquement composée des êtres humains et des chimpanzés. Une liste doublée puisque le aye-aye et le loris lent viennent s’y ajouter.

Nous avions déjà connaissance du goût qu’avaient les chimpanzés pour le vin de palme et autres breuvages alcoolisés, mais une nouvelle étude publiée dans The Royal Society Open Science nous apprend qu’en plus des chimpanzés et des hommes, deux autres espèces de primates aiment consommer de l’alcool. Il s’agit du aye-aye (Daubentonia madagascariensis), un lémurien de Madagascar, et du loris lent (Nycticebus coucang).

Pour le premier cité, cette consommation est très occasionnelle, puisque la plupart du temps, il ingurgite des larves de scarabées qu’il attrape à l’aide de son long doigt. Mais lorsque la saison des pluies intervient, la pénurie de larves le pousse à passer 20% de son temps à boire le nectar de l’arbre du voyageur, qu’une fermentation naturelle induite par des levures véhiculées par des pollinisateurs fait monter à 5° d’alcool.

Le loris lent est quant à lui plus régulier dans sa consommation. En effet, dans les forêts du Sud-Est asiatique où il vit, l’essentiel de son régime alimentaire est constitué du nectar du palmier Eugeissona, pouvant contenir jusqu’à 3,8 % d’alcool.

Samuel R. Gochman, Michael B. Brown et Nathaniel J. Dominy, trois chercheurs en biologie du Dartmouth College, dans le New Hampshire aux États-Unis, ont voulu vérifier cela. Alors, ils ont proposé aux deux espèces de primates le choix entre des récipients remplis d’eau du robinet ou d’eau sucrée avec ou sans alcool, à savoir entre 0 et 5° pour les aye-aye et entre 0° et 4° pour les loris, pour représenter au mieux au degré d’éthanol qu’ils consomment dans la nature. Les conclusions ont été très claires, les deux espèces privilégiant massivement les récipients alcoolisés.

Source