Un ancien volcan représenterait une « mine d’or » pour l’industrie des voitures électriques

Crédits : John D

Aux États-Unis, des chercheurs ont découvert l’une des plus importantes réserves de lithium au monde au sein d’un supervolcan en sommeil. Selon les experts, ce lieu pourrait représenter un véritable eldorado pour l’industrie des voitures électriques et satisfaire ainsi la demande durant plusieurs décennies.

Le nouveau gisement de lithium le plus important au monde

Aujourd’hui, les batteries lithium-ion équipent une quantité importante d’appareils en tout genre, allant du simple smartphone à la voiture électrique. Alors que la demande ne cesse d’augmenter, la fabrication de ces appareils est à l’origine d’une véritable « ruée vers le lithium ». Cependant, une découverte récente pourrait représenter une véritable aubaine pour toute une industrie. Des scientifiques de la société Lithium Americas Corporation, de GNS Science et de l’Université d’État de l’Oregon (États-Unis) ont découvert ce qui pourrait être le plus grand gisement de lithium au monde. Ce dernier se trouve à l’intérieur d’un énorme vocal éteint : la caldeira de McDermitt qui mesure 45 km de longueur pour 35 km de largeur.

Se trouvant à la frontière du Nevada et de l’Oregon, la caldeira de McDermitt aurait explosé il y a environ 16 millions d’années. De cette explosion a découlé la formation de plus de 100 millions de tonnes de lithium, une quantité tout simplement incroyable. De plus, les sols de la zone contiendraient également d’autres minéraux et métaux, à savoir du césium, de l’uranium, de l’antimoine ainsi que du cinabre.

caldeira McDermitt
La caldeira de McDermitt. Coordonnées : 41°51′01″N 118°02′12″W
Crédits : capture Google Maps

De réserves immenses

La quantité de lithium que contiendrait ce supervolcan pourrait répondre à la demande mondiale de batteries, et ce, durant plusieurs décennies. Néanmoins, cette découverte pourrait aussi perturber de manière significative la dynamique du marché du lithium à l’échelle globale. Il faut savoir que la découverte de ce gisement est d’une importante cruciale. Les prévisions évoquent en effet la nécessité d’obtenir un million de tonnes de lithium afin de satisfaire la demande mondiale d’ici 2040. Or, cette quantité est huit fois plus importante que la production mondiale en 2022. D’après les chercheurs, la caldeira de McDermitt pourrait contenir jusqu’à 120 millions de tonnes de lithium, soit douze fois plus que la réserve de lithium dans les salines de Bolivie, l’actuel gisement le plus imposant.

Enfin, les auteurs de l’étude publiée dans la revue Science Advances le 30 août 2023 n’ont pas hésité à évoquer la nécessité de mettre en place une chaîne d’approvisionnement durable et diversifiée. Il s’agit ici d’atteindre les objectifs en matière d’énergie à faible émission de carbone. Il est donc question d’exploiter les morceaux de roche à haute teneur en lithium afin de limiter les volumes de matériaux extraits.