in

Ce reptile « aux mains d’argent » vivait il y a 230 millions d’années

Venetorapter gassenae dinosaure Edward aux mains d'argent
Vue d'artiste de Venetorapter gassenae, qui vivait il y a environ 230 millions d'années. Crédits : Caio Fantini

Une équipe de paléontologues annonce avoir identifié les restes d’un ancien reptile inconnu jusqu’alors. L’animal, déterré au Brésil, vivait il y a environ 230 millions d’années. Il arborait des mains massives munies de longues griffes en forme de couteaux « semblables à celles d’Edward aux mains d’argent ». Ces griffes étaient probablement utilisées pour attraper des proies ou pour grimper aux arbres.

Une famille obscure

Les lagerpetidae forment une famille éteinte de reptiles archosaures qui vécurent pendant le Trias supérieur, il y a environ 237 à 201 millions d’années. En raison d’un registre fossile très rare, les origines de ce groupe sont un sujet obscur, mais fortement débattu depuis des décennies. Les crânes et d’autres régions du squelette sont en effet toujours représentés uniquement par des spécimens fragmentaires ou mal conservés, d’où l’intérêt de cette nouvelle découverte.

Une équipe dirigée par le paléontologue Rodrigo Müller, de l’Université fédérale de Santa Maria au Brésil, annonce en effet avoir identifié les restes bien conservés de l’un de ces reptiles dans une rizière de l’État de Rio Grande do Sul, dans le sud du pays. L’animal aurait vécu il y a environ 230 millions d’années.

Venetorapter gassenae dinosaure Edward aux mains d'argent reptile
Les fossiles ont été récupérés dans une ferme au Brésil. Crédits : Janaína Brand Dillman

Un reptile avec un bec pointu et de longues griffes

D’après les analyses, ce reptile baptisé Venetoraptor gassenae possédait une combinaison de caractéristiques inattendues, notamment un bec pointu et des mains élargies avec des griffes en forme de cimeterre.

« Son squelette est doté d’un bec pointu ressemblant à celui d’un reptile antérieur à celui des dinosaures d’environ 80 millions d’années« , ont déclaré les paléontologues. « Chez les oiseaux modernes, des becs similaires sont attribués à diverses fonctions, telles que déchirer la viande ou manger des fruits durs« . Quant aux griffes, elles auraient probablement été utilisées pour grimper et attraper des proies.

Venetorapter gassenae dinosaure Edward aux mains d'argent reptile
Anatomie du squelette du Venetoraptor gassenae. Crédits : Müller et coll., doi : 10.1038/s41586-023-06359-z.

En analysant des fragments de squelette, les scientifiques estiment que ce reptile en particulier aurait mesuré environ soixante-dix centimètres de haut et environ un mètre de long. Les caractéristiques de l’os suggèrent que l’animal était un adulte.

À noter que bien qu’ils soient traditionnellement considérés comme les dinosauromorphes les plus anciens (des reptiles plus proches des dinosaures que des ptérosaures), des fossiles décrits récemment suggèrent que les lagerpetidae pourraient en réalité être plus proches des ptérosaures. D’ailleurs, les chercheurs ont identifié la présence d’un quatrième doigt allongé sur la main droite fossilisée de l’animal récemment découvert. Il s’agit d’une première chez les lagerpetidae. Cela laisse entendre que V. gassenae était particulièrement étroitement lié aux ptérosaures. Il pourrait même représenter la transition des lagerpetidae vers ces reptiles volants.