Un poignard en cuivre vieux de 4 000 ans découvert avec un détecteur de métaux

poignard
Le poignard en cuivre de Pologne remonte à plus de 4 000 ans. Crédits : Łukasz Śliwiński

Grâce à son détecteur de métaux, un passionné a fait une découverte remarquable dans une forêt proche du village de Korzenica, en Pologne. Il a en effet mis au jour un ancien poignard en cuivre datant de 4 000 ans. Cette arme aurait appartenu à un guerrier de haut rang.

Un poignard symbole d’un statut social élevé

La découverte a été faite par Piotr Gorlach, de l’association d’histoire et d’exploration Grupa Jarosław. Il effectuait une recherche à l’aide d’un détecteur de métaux dans les forêts de la région forestière de Jarosław, près de la ville de Korzenica. Très vite, l’homme a informé le conservateur des monuments de Podkarpacie à Przemyśl, ainsi que les archéologues de la maison-musée Orsetti voisine à Jarosław qui ont procédé à une identification préliminaire de l’artéfact.

Cette trouvaille, désignée comme le poignard de Korzenica, est actuellement considérée comme le plus vieux poignard en métal fouillé dans cette région de la Pologne. La datation du poignard a été possible grâce à la comparaison avec d’autres poignards similaires trouvés en Europe centrale et dans les forêts-steppes de l’Ukraine, datés de manière fiable. Ces analyses ont ainsi révélé que le poignard de Korzenica avait été forgé durant la seconde moitié du troisième millénaire avant notre ère.

« Bien que le poignard de Korzenica ne mesure que 10,5 cm de long, comparé à d’autres objets similaires, il s’agit déjà d’un grand poignard, ce qui montre la valeur des produits métalliques à l’époque en question. Il convient également de prêter attention à sa forme caractéristique qui ressemble aux poignards en silex (appelés shosh) utilisés à cette époque« , notent les archéologues.

L’équipe n’a repéré aucun autre objet ou indice archéologique à proximité. Cette absence de trouvailles complémentaires rend ainsi difficile l’association du poignard avec une culture archéologique déterminée. Nous savons cependant qu’en raison de la malléabilité du cuivre, l’objet lui-même n’était probablement pas destiné à être utilisé dans les combats. Il symbolisait plutôt un statut social élevé.

poignard
Très peu de poignards en cuivre datant de l’âge du cuivre ont été découverts en Pologne. Crédits : Łukasz Śliwiński
poignard
Crédits : Łukasz Śliwiński

De possibles échanges avec d’autres régions

Cette découverte offre de précieux indices sur les premières utilisations du métal dans le sud-est de la Pologne, une période et une zone où les objets en cuivre étaient encore extrêmement rares. Les analyses métallurgiques prévues pourront potentiellement révéler l’origine du poignard et les méthodes utilisées pour sa fabrication. Si l’on découvre que le poignard provient de la steppe forestière ukrainienne ou d’Europe centrale, cela pourrait indiquer des échanges d’idées et de biens entre ces régions et le sud-est de la Pologne.